FC Nantes – L’oeil de Denis Balbir : « Priorité au recrutement des latéraux »

true

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l’actualité de la Ligue 1. Focus sur le Mercato à venir du FC Nantes, un hiver qui promet d’être actif.

« Avant d’aborder ce premier Mercato complet pour lui, Christian Gourcuff a fait un travail intéressant au FC Nantes. Après avoir tâtonné au niveau des entraîneurs, le Président Kita a eu une bonne idée en le nommant. « Enfin », diront ses détracteurs. Toujours est-il qu’à l’approche de ce marché hivernal, les Canaris veulent se montrer actif.

Waldemar Kita veut un avant-centre… Comme à peu près tous les présidents de Ligue 1 en veulent un. C’est malheureusement ça le problème. Ce poste est une denrée rare. Si Christian Gourcuff préfère recruter des latéraux c’est qu’il a vite cerné les carences de sa formation et qu’il sait avoir un « président – entraîneur » qui souhaitera s’occuper de l’autre dossier.

« Remettre au goût du jour les pistes de Waris ou de Nakoulma, c’est plutôt bof »

Pour moi, il est évident que la meilleur solution pour que tout le monde soit content, c’est que le FCN parvienne à combler ces trois postes clés. Mais un mercato d’hiver à trois têtes a-t-il une chance d’aboutir ? Pourra-t-il améliorer rapidement le rendement d’une équipe qui tourne déjà à bon régime ? J’espère qu’on pourra compter sur la maturité des deux hommes – surtout d’un – pour s’entendre et remettre à l’été la priorité de l’avant-centre. Cette saison, le jeu de Nantes n’est pas basé sur l’individualité et pour améliorer le rendement de cette équipe, il faut du lourd. Nantes a-t-il les moyens de ferrer un gros poisson ? Non. On ne va pas se mentir : remettre au goût du jour les pistes de Waris ou de Nakoulma (qui a finalement signé à Orléans ce lundi, NDLR), c’est plutôt « bof ».

En revanche, même si le gaucher est prisé, il est toujours plus facile de faire signer des latéraux. Cela me semble même un enjeu capital compte-tenu de l’importance des joueurs de couloir dans le football moderne et sur l’animation d’une équipe. Autre atout de ce poste de recrutement : il est plus facile de bien faire les choses sans casser sa tirelire.

« Le premier Mercato, le réveil d’Alban Lafont »

Cinquième de Ligue 1, le FC Nantes est à une place assez confortable. Vouloir s’améliorer reste un but logique mais je suis persuadé que cela peut se faire à moindre frais. Personnellement, je souhaite surtout que 2020 marque l’année du réveil pour le gardien de but Alban Lafont. Présenté à juste titre avant son départ de Toulouse pour Florence comme un grand Espoir à son poste, l’intéressé – qui ne s’est pas encore remis de sa grave blessure contractée en Italie – a connu quelques trous d’airs inquiétants. À lui de se remettre en cause le plus vite possible car si évidemment on parle mercato ses performances seront importantes dans le baromètre de la saison. Même si une équipe dispose d’un attaquant qui marque des buts, elle ne peut avoir des résultats avec un gardien qui est juste moyen… »

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008