FC Nantes – L’oeil de Denis Balbir : « Que ce soit Cardoso, Vahid, la boulangère ou mon grand-père, c’est la même chose »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l’actualité de la Ligue 1. Retour sur la première ratée de Vahid Halilhodzic sur le banc du FC Nantes à Bordeaux (0-3).

« Dans le derby de l’Atlantique, le FC Nantes a été lourdement battu à Bordeaux (0-3). Pour Vahid Halilhodzic, c’est une première très compliquée. Je veux bien qu’on porte beaucoup d’affection à « coach Vahid ». J’en ai moi-même. C’est quelqu’un qui a construit de belles choses à Lille, beaucoup fait pour les sélections africaines ou l’équipe nationale japonaise. Maintenant on ne pouvait pas non plus imaginer que, pour sa première sur le banc des Canaris, Vahid Halilhodzic allait gagner sur la pelouse des Girondins. C’est extrêmement rare qu’un entraîneur arrivant en cours de saison s’impose à l’extérieur pour sa première. Pour moi, la vraie pression, il l’aura au retour de la trêve avec la réception du Toulouse FC.

« Peut-être faudrait-il recruter un psychologue pour remettre les joueurs dans le bon sens … »

A domicile, on risque de voir un Nantes sous pression sur un match où les supporters auront les nerfs à fleur de peau. En cas de contre-performance, il faut s’attendre à une grogne de ces derniers à l’encontre de la politique déraisonnable du président Kita. Je l’ai dit : même s’il met beaucoup de son argent personnel dans le club, Waldemar Kita oublie trop souvent qu’il est dans un club avec des salariés, des supporters et une équipe à tenir en Ligue 1 en fin de saison. Le match de Bordeaux a juste prouvé une chose : le changement d’entraîneur ne s’imposait pas. On espère tous que la mayonnaise prendra et que Vahid Halilhodzic parviendra à faire quelque chose mais ce sera compliqué.

A Nantes, j’ai l’impression que ce soit Cardoso, Vahid, la boulangère ou mon grand-père, c’est la même chose. L’effectif est comme il est. Soit les joueurs ne sont pas très bons, soit juste très moyens, soit certains ont le moral dans les chaussettes. Il n’y a qu’à prendre l’exemple d’Emiliano Sala qui réussissait tout la saison dernière et qui ne parvient plus à finir la moindre occasion. Pour moi, le problème est autre que footballistique. Peut-être faudrait-il recruter un psychologue pour remettre les joueurs dans le bon sens … Je crains que le redressement ne se fasse pas en deux temps, trois mouvements. Malheureusement, le temps est une denrhée rare en football. Encore plus quand on est dans la position sportive du FC Nantes au classement. Il y a déjà urgence chez les Canaris.

« Je me demande bien ce que Vahid va pouvoir faire de son effectif »

Je me demande bien ce que Vahid va pouvoir faire de son effectif. Je m’étais déjà interrogé sur le risque pris par le FC Nantes de ne recruter que des joueurs lusophones pour contenter Miguel Cardoso. Maintenant qu’il y a un changement de cap dans le projet sportif, je compatis pour les supporters. Nantes a tout misé sur des joueurs convenant à un système spécial avec des joueurs spéciaux et forcément cela accroit la difficulté pour Vahid Halilhodzic. Je pense que Waldemar Kita aurait dû y penser avant ou laisser Miguel Cardoso en poste au moins jusqu’à la trêve hivernale mais bon… Tout ce qui arrive au FCN, c’était malheureusement courru d’avance. Il y a un vrai manque de sérieux de la part de la direction nantaise. »

Recueilli par Alexandre CORBOZ

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008