par Alexandre Corboz

Le blog de Denis Balbir : «FC Nantes – ASSE, tristes Verts»

Battue à la Beaujoire par des Canaris combatifs (1-2), l’ASSE s’enlise à une semaine du derby.

A force de répéter les mêmes choses, on ne sait en fait plus trop quoi dire. Le public de Nantes devient au fil du temps, un public qui compte. Son équipe est étrange et pas une des meilleures, mais au moins elle bouge, elle vit et se bat pour ses couleurs. Pour les Verts cette défaite endurée à la Beaujoire, outre le fait d'en faire une de plus, dans une mauvaise série à l'extérieur est une répétition de maux et donc ... de mots. Des mésententes en défense comme si il en pleuvait, et encore, Théophile-Catherine et Ruffier sont au niveau, mais les autres...

Soderlund a répondu aux attentes

Le milieu fait peur tellement il manque d'inspiration et de tonus. On dirait presque, même si cela paraît sévère, une fin de cycle. Des passes toujours aussi molles, des duels perdus, aucune créativité et un penalty bien généreux pour rêver. Mais rêver de quoi? Où sont les Verts? Ils nagent en pleine tristesse. Il paraît qu'en coulisses, les inquiétudes étaient multiples quant au réel potentiel de Soderlund. Pour moi, il a répondu aux attentes même si un but aurait été mérité, mais en se créant des occasions, en tentant certains mouvements offensifs, passés ou tirs, il a montré qu'à domicile, à une semaine du derby, on pouvait compter sur lui, et sur sa volonté de bien faire. Si les soi-disant tauliers pouvaient en prendre de la graine.

Il y a urgence

Christophe Galtier va une fois de plus devoir trouver la solution pour être à  la hauteur, dans le derby de dimanche prochain. Disons-le tout net. Si aux points, les deux meilleurs " ennemis" sont à un niveau similaire, Lyon paraît avoir une force collective supplémentaire. Quand on pense que la saison passée, Saint-Etienne avait une des meilleures défenses... Enfin on ne va pas rechanter le refrain... Dans le comportement technique, physique et tactique, il y a urgence pour que les choses changent et vite, à moins de vivre une année pleine de désillusion.

Denis BALBIR

Pour résumer

Battue à la Beaujoire par des Canaris combatifs (1-2), l’ASSE s’enlise à une semaine du derby.

Podcast Men's Up Life
 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.