LOSC – FC Nantes / L’oeil de Denis Balbir : « Ce Victor Osimhen me plait déjà »

LOSC – FC Nantes / L'oeil de Denis Balbir : « Ce Victor Osimhen me plait déjà »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l’actualité de la Ligue 1. Focus sur LOSC – FC Nantes (2-1) marqué par la première enthousiasmante de la recrue Victor Osimhen.

« Avant la reprise du championnat, le LOSC m’inquiétait et je pense que je n’étais pas le seul. Sur une précédente chronique, je m’étais agacé de la manière dont Lille a géré son Mercato en laissant filer trop de cadres. J’avais écouté les propos rassurants de Christophe Galtier sur le recrutement mais j’attendais d’être d’abord rassuré sur le terrain. Cela a été le cas lors de LOSCNantes (2-1) où un recrue notamment, Victor Osimhen, s’est mise en évidence. Quand un attaquant qui vient d’arriver dans un club réussit un doublé, ce n’est pas anodin. J’ai aussi beaucoup aimé la mentalité de Osimhen, quelqu’un d’ambitieux dans le discours mais qui paraît aussi très à l’écoute. C’est bien pour le club. Avec lui, Lille a forcé le destin pour gagner un match qui n’était pas forcément facile.

Maintenant gare à en faire trop vite le successeur de Nicolas Pépé ! Je me méfie toujours des comparaisons et des successions. Ce n’est pas parce qu’un joueur marque un doublé qu’il va finir meilleur joueur du championnat ou porter l’équipe vers le titre. Ce qui m’a surtout marqué avec Osimhen, c’est qu’il s’agit d’un joueur audacieux, capable de marquer dans un angle difficile mais qui va également très vite, est très athlétique… En matière de jeu offensif, j’ai toujours aimé l’école du Nigéria. L’un des pays africains les mieux lotis concernant leurs jeunes talents.

« Nantes, quelques signaux encourageants dans cette défaite »

Un petite mot sur Nantes qui démarre par une défaite et vient de changer d’entraîneur. Christian Gourcuff prend ses fonctions cette semaine. Je ne pense pas qu’il s’inquiète outre mesure après cette défaite. C’est quand même quelqu’un de suffisamment expérimenté pour savoir qu’il ne venait pas pour jouer le titre et rouler des mécaniques en se déplaçant dès le premier match sur la pelouse du dauphin du PSG. Raisonnablement, on ne pouvait pas penser que Nantes allait faire un résultat à Lille. Même si l’effectif nordiste était chamboulé par rapport à l’an passé.

Je pense que Christian Gourcuff plutôt vu quelques signes encourageants à cette défaite. Déjà, l’écart n’était pas abyssal entre ses futurs Canaris et Lille. Nantes a aussi su revenir dans le match après une première période compliquée. Ce sont des bases de travail. Il faut positiver même si le gros point noir est la grave blessure de Marcus Coco. C’est un joueur sur lequel Nantes aurait pu compter pour dynamiter son secteur offensif. Encore une fois, il va falloir bricoler ou finir le Mercato en trombe… »

Recueilli par Alexandre CORBOZ