OL – L’oeil de Denis Balbir : « Savoir reconnaître la patte Rudi Garcia »

true

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l’actualité de la Ligue 1. Focus sur la belle semaine de l’OL, victorieux de son choc face à la Juve en C1 et de son derby contre l’ASSE.

« Après avoir battu la Juventus de Turin (1-0) mercredi, l’Olympique Lyonnais a clôturé une semaine parfaite en remportant son derby face à l’ASSE (2-0) dimanche. Cette semaine, Lyon avait tout à perdre. Il en sort renforcé avant de recevoir le Paris Saint-Germain mercredi soir en Coupe de France.

Ces deux victoires sont donc une jolie réponse de Rudi Garcia, un coach qui demeure sifflé à chaque match par ses propres supporters. J’espère que ces résultats mettront un bémol à ces invectives.

« Cette semaine, l’OL avait tout à perdre. Il en sort renforcé »

Ok, Rudi Garcia vient de Marseille. Avec ma vision naïve du football, j’ai été le premier à être choqué de son arrivée. On parle d’un coach qui a eu des mots pour tout le monde à Lyon et qui s’affiche aujourd’hui avec le blazer de l’OL. Maintenant il faut aussi savoir juger Rudi Garcia sur les faits. Mercredi, Lyon a battu la Juve de Cristiano Ronaldo. Leur mettre 1-0, c’est déjà un énorme exploit.

A chaque fois que les deux équipes se sont rencontrés, cela a été serré mais c’est la première fois que le match tourne en faveur de l’OL. Rudi Garcia connaissait la Juve, ses qualités et ses défauts. Même si ce n’était plus la Juve d’avant, ça reste la Juve. C’est réellement un exploit. Il ne faut pas avoir peur des mots.

Pour moi, le Lyon de Garcia tient la route. Cette équipe est en finale d’une Coupe, en demi-finale d’une autre… Elle est toujours en vie en Europe et se ressaisit en championnat en gagnant le derby. Face à la Juve, Rudi Garcia a adopté une tactique payante en 3-5-2. On a aussi vu un OL avoir près de 80% de possession dans le derby en première période. Je veux bien qu’on dise que les joueurs sont fautifs quand ils perdent et magnifiques quand ils gagnent mais il y a aussi la patte de l’entraîneur. Cette semaine, l’OL pouvait vivre un enfer en cas de défaites. Déjà que les supporters lyonnais avaient du mal à voir Bruno Genesio gagner des matches, qu’est-ce que cela aurait pu être avec Rudi Garcia sur le banc si l’OL enchaînait encore les contre-performances ? J’espère quand même qu’ils supporteront que leur coach actuel obtienne des résultats…

« Bruno Guimaraes, tout d’une bonne pioche »

La bonne passe actuelle est aussi marquée par l’éclosion du jeune brésilien Bruno Guimaraes, énorme à chacune de ses apparitions depuis son arrivée. Pour Juninho, ça s’appelle avoir du flair et un peu de réussite. On a souvent mis en avant le gâchis réalisé sur les derniers mois au Mercato.

Quand tu as la chance d’avoir dans ton équipe un Dembélé très efficace et un Guimaraes qui débarque avec une telle aisance d’adaptation, tu peux voir l’avenir avec davantage d’optimisme. Ce Guimaraes ressemble déjà à une belle réussite pour Lyon. Même s’il est encore tôt pour s’enflammer, ce joueur a tout d’une bonne pioche ».

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008