OL, PSG – L'oeil de Denis Balbir : « Lyon, Paris et l'Europe en ligne de mire »
par Alexandre Corboz

OL, PSG – L'oeil de Denis Balbir : « Lyon, Paris et l'Europe en ligne de mire »

Chaque semaine, Denis Balbir décrypte l'actualité de la Ligue 1. Avant les tours finaux de la Ligue des Champions, notre consultant décrypte les conséquences de la finale de Coupe de la Ligue PSG – OL (0-0, 6-5 aux tab).

« Battu en finale de Coupe de la Ligue par le PSG (0-0, 5-6 aux tab), l'Olympique Lyonnais va désormais devoir réaliser un exploit en Ligue des Champions pour être européen la saison prochaine. Face à Paris, l'OL est – comme l'ASSE – passé tout proche de renverser le Champion. Les hommes de Rudi Garcia ont été courageux, n'ont pas démérité mais ont échoué à la roulette des tirs au but. Maintenant, il reste la C1 et les Gones peuvent se raccrocher à leur but d'avance pour espérer un exploit à Turin vendredi.

« L'OL a les cartes en main pour rebondir »

Vu le tableau, il faudrait quand même un miracle pour que l'OL soulève le trophée. L'absence de Lyon en Coupe d'Europe va marquer un tournant. Le tournant d'un club qui a vécu beaucoup de chamboulement à sa tête ces derniers mois. Mais, avant de critiquer, il faut saluer l'extraordinaire série de qualifications consécutives de Lyon en Coupe d'Europe. Etre présent durant plus de 20 ans, c'était du jamais vu en France. Il fallait bien qu'un jour où l'autre la série prenne fin. A l'OL de bien digérer cette saison sans. Une saison sans Europe, on pourra parler d'incident de parcours. Plus, cela serait ennuyeux...

A mon sens, l'OL a quand même toutes les cartes en main pour rebondir. Économiquement, Lyon est un club relativement sain. Ils ne sont pas dans une position délicate avec un gros déficit comme celui de l'OM. Peut-être qu'il y aura un petit exode sur certains éléments sollicités. Mais, vu la conjecture du marché européen, je pense que l'OL est en mesure de refuser certaines offres. Evidemment la donne ne sera pas la même si un club arrive avec 80 M€ sur la table pour Houssem Aouar... Malgré tout, je pense qu'il serait intelligent de garder une ossature et des complémentarités pour faire une grosse saison. Avec des joueurs de ce calibre revanchards, il y a un coup à faire.

« Paris manque de liant dans son jeu »

En face de l'OL, le PSG a une nouvelle fois généré quelques doutes avant son choc de Ligue des Champions face à l'Atalanta. Paris manque de liant dans son jeu. Les joueurs de Thomas Tuchel semblent sur le fil physiquement. On a vu beaucoup de joueurs avec des poches de glace sur la cuisse à leur sortie du terrain. On sent que l'entraîneur n'est pas du tout serein. A chaque contact, Tuchel bondit du banc comme si on avait cassé la jambe d'un de ses joueurs... Cela reste quand même du football, un sport de contacts, pas du flipper. Il y a une vraie crainte qui rejaillit au PSG.

Maintenant, place au final 8 de la Ligue des Champions. Une autre paire de manches. Avec son quadruplé national, le PSG avance avec un peu moins de pression. Dans la période actuelle, il y a quand même quelques bonnes nouvelles. Neymar sort du lot et porte l'équipe. Comme Cristiano Ronaldo ou Lionel Messi à la Juve et au Barça, on attend de lui qu'il soit décisif à chaque sortie. Il l'a été contre l'ASSE. Même s'il n'a pas marqué, il a aussi été performant contre l'OL. On l'a souvent critiqué - à juste titre - ces dernières saisons mais, pour une fois, il semble prêt pour disputer les tours finaux de la Ligue des Champions. L'autre bonne nouvelle, c'est que Paris pourrait bien récupérer Kylian Mbappé dès le match face à Bergame. Avec ses individualités, le PSG peut compenser ses soucis collectifs du moment. »