LOSC : Mouscron, Boavista... Lopez fait le point sur les clubs satellites
par Mathias Merlo

LOSC : Mouscron, Boavista... Lopez fait le point sur les clubs satellites

Dans sa stratégie de révéler des joueurs à haut potentiel, Gérard Lopez lorgne sur des clubs satellites. Le dirigeant du LOSC a évoqué Mouscron et Boavista.

Au LOSC, Gérard Lopez décuple ses ambitions. Contraint à vendre pour 150 millions d'euros durant ce mercato, le président des Dogues se montre optimiste. Dans sa stratégie de "trading", il souhaite passer à l'étape deux du projet entrepris en janvier 2017.

Accompagné de Luis Campos, directeur sportif du LOSC, Lopez a pour objectif d'acquérir un club satellite. Cette politique permettrait aux Nordistes d'envoyer des jeunes espoirs se frotter à un niveau inférieur que celui de la Ligue 1. Ainsi, au lieu de chauffer le banc, ou d'évoluer avec la réserve, les jeunes pousses pourraient progresser à un bon niveau. La pratique est bien connue en Europe notamment par Manchester City, Chelsea, Watford ou l'AS Monaco.

Dans la Voix du Nord, Gérard Lopez est revenu sur la genèse de deux projets. Le natif d'Esch-sur-Alzette, (Luxembourg) ambitionne de prendre des parts dans l'Excel Mouscron (Belgique) et Boavista (Portugal) : "(Pour Mouscron) Ce rapprochement a un sens géographique, culturel et sportif. Il permettrait d’avoir un tremplin plus efficace pour nos joueurs que les championnat de N2 ou N3. Pour Mouscron, c’est l’opportunité d’avoir une belle équipe, avec des joueurs que le club serait normalement incapable de s’offrir. Franchement, avoir la possibilité de voir Mouscron pratiquer un chouette football, c’est excitant."

En revanche, le partenariat avec le club portugais porterait sur une autre stratégie. Selon les dires de Lopez, Boavista ne deviendrait pas la succursale du LOSC : "Pour Boavista, c’est autre chose. L’idée est que Boavista doive vivre seul sa vie tout en bénéficiant de notre expertise au niveau eu scouting et attirer des joueurs. Mais en faire un gros club au Portugal et y découvrir des joueurs, oui c’est l’idée."

Dans les deux projets, l'objectif porté à terme est de découvrir et révéler des joueurs à fort potentiel. Avec une deuxième équipe sous son commandement, le LOSC pourrait passer la démultiplier du projet de l'ère Lopez.