Laurent Koscielny
Laurent KoscielnyCredit Photo - Icon Sport
par Tom Bonnard
BLESSURE

Coup dur au Stade Rennais, Dolberg au bon souvenir du FC Nantes, inquiétudes aux Girondins

Si « But ! Football Club » traite en premier lieu l'actualité de certaines équipes de l'élite, nous avons décidé de vous faire un résumé de ce qu'il s'est passé aujourd'hui dans l'autre partie – moins médiatique – de la Ligue 1.

Zapping But! Football Club Bordeaux : le palmarès complet des Girondins

Koscielny va passer des examens

Sorti sur blessure dimanche dans le temps additionnel à Troyes, où les Girondins se sont imposés (1-2), Laurent Koscielny a été victime d’un coup au niveau de la tempe. C’est Mexer qui l’a remplacé. Le capitaine de Bordeaux effectuait son retour après avoir loupé les quatre derniers matches. Resté de longues minutes au sol, Koscielny (36 ans) va passer des examens neurologiques dans les prochaines 48 heures. Il s’agit du protocole en vigueur pour ce genre de blessure. Par ailleurs, Rémi Oudin a dû laisser ses coéquipiers et a quitté la pelouse en grimaçant (73e). Si la la cheville droite de l’homme fort du FCGB était « un peu enflée », Vladimir Petkovic ne semblait pas trop inquiet en conférence de presse.

Sulemana, l’étrange coup dur

Kamaldeen Sulemana a remplacé Martin Terrier à la demi-heure de jeu face à l’OGC Nice (31e) après avoir été victime d’un étrange coup dur ces derniers jours. « Perturbé par un microbe aux yeux vendredi et samedi, avec des maux de tête » (dixit Genesio), l’ex-attaquant lyonnais ne se sentait pas bien et a un peu perdu de sa superbe. Il n’a pas retrouvé la lumière, hier et il a manqué plus de percussion plus proche du but. À 1-2, la recrue phare du SRFC a manqué une belle occasion d’égaliser en ratant son coup de tête (61e).

Dolberg au bon souvenir du FC Nantes

Auteur de l’ouverture du score dimanche au Roazhon Park face au Stade Rennais (2-1), sur penalty, Kasper Dolberg (24 ans) n’avait plus marqué depuis le 12 septembre dernier, soit trois mois, jour pour jour avant celui d’hier ! Entre son but inscrit à Nantes à l’époque (2-0) et celui marqué à Rennes, l’attaquant danois de l’OGC Nice est resté sur une série de neuf matches sans trouver le chemin des filets.

 

 

Pour résumer

Laurent Koscielny a été victime d’un coup au niveau de la tempe. C’est Mexer qui l’a remplacé pour assurer la victoire bordelaise. Le capitaine de Bordeaux effectuait son retour dans la compétition après avoir loupé les quatre derniers matches.

Tom Bonnard
Rédacteur
Tom Bonnard