par Bastien Aubert

LOSC : Galtier nourrit encore de gros regrets contre le PSG avant Épinal

L’entraîneur du LOSC Christophe Galtier a tenu son point presse à la veille d’affronter Épinal en 8es de finale de la Coupe de France (18h30).

Des nouvelles de l’infirmerie

« Adama Soumaoro est malade. Sinon, tout le monde est opérationnel sauf Bradaric, qui a recouru, Saad Agouzoul et Timothy Weah, qui a intégré la totalité des séances. Lui, il est encore trop juste. On va beaucoup jouer si on se qualifie en Coupe de France. On aura besoin de tout l'effectif, et même plus avec des jeunes, car on arrive sur un calendrier très chargé.

Fin février pour y voir plus clair en L1

C’est un championnat très dangereux car il y a très peu d’écart. Il faudra enchaîner une série pour être à la bagarre des places européennes au printemps. Il faudra voir fin février où on est placé dans cette course mais ce serait bien qu’on puisse se projeter aussi sur les quarts de finale de Coupe de France.

Pas assez de concurrence en attaque

Je ne sens pas de lassitude chez mes joueurs, mais automatiquement je suis dans une gestion d'effectif. Dans le domaine offensif, on ne peut pas avoir une rotation importante, il n’y a pas assez de concurrence à mon sens à cause des blessures. Ce serait bien que les jeunes viennent concurrencer les plus âgés. À moi d’aller voir dans l’académie.

Épinal, un vrai piège de Coupe

Ce sera un match difficile, je le sais, car il nous ouvrira peut-être sur un quart de finale de Coupe de France. Épinal, c’est une équipe qu’on a vu jouer et qui est plus forte que nos rivaux jusque-là dans la compétition. Il y a une volonté de la part de l’entraîneur d’être au maximum de leur forme sur ce match-là. Cette équipe est bien organisée, avec beaucoup de générosité et très athlétique. 

Les attaquants du LOSC doivent s’inspirer de Neymar

On s’est beaucoup approché des 18 mètres du PSG et on n’a eu que trop peu d’occasions par rapport à cela. On a eu beaucoup de possibilités. Il nous manquait de précision dans les tirs et dans les prises de décision, il a manqué aussi de détermination et de justesse. Nos joueurs offensifs doivent se trouver dans la surface. On doit prendre exemple sur Neymar, qui a le talent mais aussi la personnalité de tenter sa chance à l’extérieur de la surface. Si on veut aller plus haut, il faut qu’on marque plus de buts. C’est une certitude. »

Propos recueillis sur le compte Twitter du LOSC