PSG - ASSE (1-0) : Pierre Ménès détruit les Verts et accable Perrin !
par Bastien Aubert

PSG - ASSE (1-0) : Pierre Ménès détruit les Verts et accable Perrin !

Pierre Ménès n’est pas tendre avec les joueurs de l’ASSE lors de la finale de la Coupe de France perdue contre le PSG (0-1). Dommage, leurs intentions sportives étaient bonnes.

Le PSG a remporté hier la 13e Coupe de France de son histoire en dominant une valeureuse équipe de l’ASSE (1-0). Mal payés, les hommes de Claude Puel auraient même pu ouvrir le score si Denis Bouanga n’avait pas trouvé le poteau dans les premières minutes de jeu. S’en est suivie une domination stérile du PSG, qui s’est frotté au collectif bien huilé des Verts. Pierre Ménès a apprécié les intentions sportives de ces derniers.

« Certains joueurs ont été brillants, je pense notamment à Fofana, auteur d’un match monstrueux, à Moulin qui a été très bon dans les buts, à Moukoudi qui a fait une belle entrée après l’expulsion de Perrin et à Bouanga qui s’est montré dangereux, constate-t-il sur son blog. Les joueurs de Puel ont bien défendu et on su exploiter les espaces pour mettre en difficulté les Parisiens. Ils se sont créé des occasions et on fait honneur à cette finale. »

« Quand tu as 36 ans et que tu es bouilli depuis un moment... »

Problème : Ménès a aussi retenu l’engagement très viril des hommes de Claude Puel. Notamment celui de Loïc Perrin, coupable d’un tacle rugueux sur Kylian Mbappé qui lui a valu un rouge (30e). « La première mi-temps stéphanoise a été honteuse et inadmissible (...) Il y a ce tacle de Perrin. Alors moi je veux bien qu’il ne le fasse pas exprès. Mais quand tu as 36 ans et que tu es bouilli depuis un moment, tu ne te lances peut-être pas dans ce genre de tacle face à un attaquant qui va aussi vite, peste le consultant de Canal+. C’est la troisième fois consécutive cette saison que Sainté a un expulsé face au PSG, et à chaque fois assez tôt dans le match. Je pense qu’ils doivent quand même s’apercevoir que ce n’est pas la bonne méthode (...) Voilà comment les Verts ont fait à la fois honneur et honte au football dans le même match. »