Hugo Ekitike (Stade de Reims)
Hugo Ekitike (Stade de Reims)Credit Photo - Icon Sport
par Benjamin Danet
CORONAVIRUS

Ekitike craque et s’excuse, une recrue surprise à Strasbourg, Bordeaux - OM reporté ?

Si « But ! Football Club » traite en premier lieu l'actualité de certaines équipes de l'élite, nous avons décidé de vous faire un résumé de ce qu'il s'est passé aujourd'hui dans l'autre partie – moins médiatique – de la Ligue 1.

Zapping But! Football Club Trophée UNFP : les joueurs du mois

Bordeaux - OM vers un report ?

Les Girondins de Bordeaux, éliminés ce week-end en Coupe de France à Brest alors qu'ils étaient décimés par le Covid-19, devraient encore l'être le week-end prochain pour la venue de l'OM. Selon L'Equipe, le protocole médical de la Ligue de Football Professionnel est clair : à partir de 16 cas positifs au sein d'un même club, la situation peut entraîner un report. Ce qui a récemment été le cas pour le match entre Angers et Saint-Étienne. Bordeaux, qui a certes  récupéré Rémi Oudin et Dilane Bakwa, comptera vendredi prochain 19 absents. Le club aquitain devrait donc formuler une demande officielle pour repousser l'affiche face au rival marseillais. 

Le coup de sang d’Ekitike passe mal

Avec 16 absents et une équipe particulièrement jeune, le Stade de Reims n’a pas paniqué pour passer l’obstacle Thaon en 16es de finale de la Coupe de France hier (1-0). La tension était pourtant montéé au fil des minutes et le piège avait semblé se refermer lorsque Hugo Ekitike fut exclu (60e). Sept minutes après son entrée en jeu, le jeune buteur (19 ans) avait disjoncté et collé son front à celui de Liam Lenoir. « Une erreur de jeunesse, pour son capitaine Yunis Abdelhamid. Je ne veux pas trop l’incriminer mais il pénalise l’équipe. J’espère qu’il retiendra la leçon : peu importe la tournure du match, il faut rester lucide. » Le buteur de 19 ans s’est excusé sur Twitter : « J’ai fait une grossière erreur… Je demande pardon à mes coéquipiers de les avoir abandonnés dans le challenge et aux fans qui nous soutiennent contre vents et marées depuis le début… On apprend tout au long de sa carrière et de sa vie, on ne m’y reprendra plus ! »

Ce que va payer l’ESTAC pour Irles

Selon RMC Sport, Bruno Irles va bel et bien devenir l'entraîneur de Troyes en remplacement de Laurent Batlles. L’intéressé a donc connu son dernier match sur le banc de Quevilly-Rouen ce dimanche, avec une élimination par Monaco en Coupe de France. La radio sportive précise que l’ESTAC va payer 600 000 euros pour faire venir son nouvel entraîneur, un chèque loin de faire peur le City Group.

Une recrue bonus à Strasbourg ?

Privé d’Alexander Djiku, parti à la CAN, le RC Strasbourg ne va pas retrouver Maxime Le Marchand de sitôt. Absent depuis deux mois en raison d'une hernie après un début de saison très réussi, le défenseur de 32 ans va se faire opérer du dos aujourd’hui. C'est l'entraîneur adjoint Jean-Marc Kuentz qui l'a annoncé ce dimanche en conférence de presse suite à l’élimination du RCSA à Montpellier en 16es de finale de la Coupe de France (0-1). « Une mauvaise nouvelle qui pourrait contraindre le RCSA à recruter lors du mercato d'hiver, glisse L’Équipe. À Montpellier, le club alsacien était aussi privé des défenseurs Nyamsi (mollet) et Caci (genou). »

Pour résumer

Si « But ! Football Club » traite en premier lieu l'actualité de certaines équipes de l'élite, nous avons décidé de vous faire un résumé de ce qu'il s'est passé aujourd'hui dans l'autre partie – moins médiatique – de la Ligue 1.

Benjamin Danet
Rédacteur
Benjamin Danet