Bulgarie – France (0-1) : Daniel Riolo distribue ses bons et ses mauvais points

Attentif à la petite victoire de l’équipe de France en Bulgarie samedi en éliminatoires de la Coupe du monde 2018 (0-1), Daniel Riolo a donné ses bons et mauvais points.

Le court mais précieux succès de l’équipe de France en Bulgarie samedi soir à Sofia n’a pas rassuré grand-monde (0-1). Daniel Riolo fait partie de ceux qui veulent rester optimistes même s’il ne comprend plus très bien où va cette équipe, dont il distribue aujourd’hui les bons et les mauvais points au cas par cas.

« Il ne reste plus qu’à battre la Biélorussie. Ça ne devrait pas poser de problème »

« Si on se penche sur la prestation des uns et des autres. Derrière Umtiti a été très présent. A côté de lui Varane a aussi été bon. Au milieu, Matuidi a été au-dessus des autres. Rabiot a fait une entrée médiocre. Tolisso s’est lui surtout illustré dans le combat, explique Riolo sur son blog. Devant, ce fut globalement insuffisant. Mbappé a tenté mais en étant bien isolé et peu inspiré. Lacazette ? Un rythme de sénateur. Il était titulaire dans un gros match pour la première fois et n’a pas été convaincant. Reste Griezmann qui est loin d’avoir brillé. 1/0, le score de rêve pour Deschamps. Il ne reste plus qu’à battre la Biélorussie pour aller au Mondial. Ça ne devrait pas poser de problème. »

Ce match couperet aura lieu mardi soir, à partir de 20h45.

JP