Le douzième homme : marque française pour supporters

Des tee-shirts originaux dédiés au football, deux entrepreneurs jeunes et ambitieux, la société Alchimistes Bordeaux et sa marque « Le Douzième Homme » ne manquent pas d’intérêt. Entretien avec l’un des fondateurs, Kevin Viel.

On aurait aimé savoir, déjà, pourquoi vous avez appelé votre société, Alchimistes Bordeaux ?
Avec mon associé, Alexandre Moreau, nous cherchions un nom qui caractérise au mieux notre métier. Et comme un alchimiste a le don de réaliser d’incroyables transformations, on est partis sur cette thématique. Nous avons ensuite associé la ville dont nous sommes originaires, celle où nous habitons, Bordeaux.

Une passion commune pour les Girondins, également ?
Nous sommes à la base des mordus de football. Et en effet, nous partageons un même intérêt pour les Girondins. Avec de très nombreux matches passés au stade Chaban-Delmas.

Pourquoi avoir décidé de créer des tee-shirts pour les fans de football ? Les produits ne manquaient pas, pourtant ?
Justement, si. A l’époque de la Coupe du monde 98, je me souviens encore du tee-shirt que j’avais avec le trophée dessus. C’était mal coupé, mal imprimé et manquait cruellement d’originalité. Je trouvais dommage, et depuis longtemps, qu’on ne trouve pas de produits sympas associés au foot à porter tous les jours. A mes yeux, il n’y avait rien, si ce n’est le maillot de son club. On a donc eu envie de créer des visuels différents en vue de l’Euro 2016. Nous nous sommes lancés au mois de février.

Lorsqu’on regarde avec attention vos tee-shirts, on se rend compte que vous proposez des messages pour le moins originaux…
Ce sont à chaque fois des expressions usuelles, nécessairement liées au football. Lorsqu’on écrit, je t’aime autant qu’un but à la 90ème minute, ou j’peux pas j’ai Euro, on a l’impression de l’avoir déjà entendu, mais pas de l’avoir vu sur un tee-shirt.

Pour accéder aux produits, c’est ici« Le Douzième Homme vous habille pour l’Euro »

Les retours des clients sont-ils déjà significatifs ?
Ca démarre bien en effet. On sent que les gens aiment notre collection, qu’ils la trouvent fun et décalée. Ce qui plaît également, et c’est plutôt rare, c’est que nous sommes une start-up française dont la production se fait intégralement en France. Ca aussi, les gens apprécient.

En marge de l’Euro 2016, sur quels clubs français allez-vous vous efforcer de travailler ?
Il n’y a pas, dans notre esprit, un club plus qu’un autre. Mais il y en a certains, en effet, sur lesquels on travaillera nécessairement. Bordeaux, bien entendu,  mais aussi Saint-Etienne, Nantes, Lyon, le PSG et Marseille. Ce sont des grands clubs  qui ont fait l’histoire du foot français, on ne peut s’en passer. Et leurs supporters ne pourront bientôt plus se passer de nos produits.

Pour contacter l’entreprise : k.viel@alchimistesbordeaux.fr

Pour accéder aux produits, c’est ici« Le Douzième Homme vous habille pour l’Euro »