ASSE, FC Nantes, PSG, OM, Stade Rennais : Mediapro reçoit une nouvelle gifle... du FC Barcelone !
Jaume RouresCredit Photo - Icon Sport
par Julien Pédebos
TRIBUNAUX

ASSE, FC Nantes, PSG, OM, Stade Rennais : Mediapro reçoit une nouvelle gifle... du FC Barcelone !

Rien ne va pour Mediapro qui, après l'affaire des droits télé de Ligue 1, vient de subir un nouveau revers en Espagne.

Zapping But! Football Club Real Madrid, FC Barcelone : top 10 des joueurs les plus capés en Ligue des Champions

Depuis quelques jours maintenant, il est acté que le feuilleton Mediapro touche à sa fin en France. S'il doit continuer à diffuser la Ligue 1 via sa chaîne Telefoot jusqu'à l'arrivée d'un nouveau diffuseur, le groupe sino-espagnol a officiellement rendu ses droits à la LFP qui doit désormais rattraper un fiasco retentissant.

Mediapro, qui s'est au moins assuré d'éviter des poursuites contre un chèque de 100 millions d'euros, sort par un trou de souris de son expérience en France. Et il se trouve qu'en Espagne, Mediapro ne vit pas non plus ses heures les plus glorieuses.

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DE L'ASSE

Un procès de nouveau perdu face au Barça

Mundo Deportivo met en effet en lumière un nouveau revers infligé par le FC Barcelone devant les tribunaux. Durant la saison 2019-20, le club catalan a en effet décidé de diffuser les matchs de son équipe féminine via ses canaux personnels. Ce que Mediapro, détenteur des droits de la Liga féminine, n'a pas accepté, au point de porter l'affaire devant les tribunaux.

Problème, après un jugement en première instance déjà perdu, Mediapro a de nouveau subi un revers en appel face au FC Barcelone. Une histoire qui pourrait d'ailleurs ne pas en rester là. Le club catalan hésiterait en effet à se retourner contre Mediapro. Le compte Youtube du club a en effet été fermé pendant deux semaines en raison de ce litige. Avec un préjudice que le Barça pourrait bien tenter de faire payer à Mediapro. Selon Mundo Deportivo, ce sera au prochain président du FC Barcelone de trancher sur ce sujet.