Ansu Fati
Ansu FatiCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
DÉSACCORD

FC Barcelone : la polémique Fati rebondit encore !

Ansu Fati aurait été très surpris par les propos de son père le concernant. Il songerait à publier un communiqué pour assurer qu'il n'est pas d'accord avec lui et que son avenir passe par le FC Barcelone. Le feuilleton n'est pas près de s'arrêter...

Zapping But! Football Club FC Barcelone : les plus grosses désillusions de la décennie en Ligue des Champions

Ce matin, le père d'Ansu Fati a fait sensation avec son analyse de la situation de son fils, confiné au banc par Xavi : "Pourquoi l'entraîneur ne le fait pas jouer ? Voilà une bonne question. Il aura ses raisons. Je suis en colère comme un père. mais peut-être que je n'ai pas raison... Si ça ne tenait qu'à moi, je le sortirais du Barça mais il veut continuer au Barça. Nous parlons du "10" du Barça, un international de l'équipe d'Espagne et un garçon qui a quitté La Masia. Je pense que nous méritons beaucoup plus, car Ansu a joué avant de se blesser et Messi, Griezmann, Suárez étaient là".

Il se désolidarise de son père

Des propos explosifs que n'a pas cautionné le principal intéressé ! Le média espagnol Relevo explique que l'ailier aurait l'intention de publier un communiqué pour expliquer qu'il se désolidarise de son paternel et qu'il n'a rien à dire sur la méthode de Xavi. Ansu Fati souhaiterait continuer au Barça... alors que le Barça préfèrerait pour sa part le transférer afin de récupérer une belle indemnité ! Le quotidien Sport annonce un intérêt de Manchester United et la possibilité d'un transfert de l'ordre de 35 M€.

Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Ansu Fati aurait été très surpris par les propos de son père le concernant. Il songerait à publier un communiqué pour assurer qu'il n'est pas d'accord avec lui et que son avenir passe par le FC Barcelone. Le feuilleton n'est pas près de s'arrêter...

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.