FC Barcelone : le clan Griezmann recadre Koeman
Antoine GriezmannCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
TENSION

FC Barcelone : le clan Griezmann recadre Koeman

Les proches d'Antoine Griezmann n'ont guère apprécié les propos de l'entraîneur du FC Barcelone, Ronald Koeman, qui s'est montré déçu par les trois premiers matches du Français. Ils lui demandent un peu plus de respect.

Pas satisfait des prestations d'Antoine Griezmann lors des premiers matches de Liga, Ronald Koeman n'a pas été tendre avec lui en conférence de presse : "Lorsque j'ai remplacé Griezmann à Vigo, c'était un changement tactique. Quand Ansu Fati est là, nous avons plus de profondeur, le rythme est plus élevé. C'est ce dont nous avions eu besoin au Celta, avec un joueur de moins. Contre Séville, Griezmann a eu des opportunités, deux belles occasions. Vu sa qualité, il aurait dû marquer au moins un but. Trincao travaille bien. Il a apporté du sang frais à l'équipe quand il est entré. C'était le cas de Pedri Gonzalez aussi. Pjanic travaille également très bien et il a très bien joué lors de son entrée. Il faut prendre des décisions. Tous les joueurs doivent donner le meilleur d'eux-mêmes pour l'équipe".

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU FC BARCELONE

Son clan réclame davantage de respect

Selon El Mundo Deportivo, Antoine Griezmann aurait accusé le coup après avoir entendu les propos de son entraîneur. Positionné en pointe d'un 4-2-3-1, il fait son possible pour ouvrir des espaces à ses partenaires, sans compter ses efforts, comme à son habitude. Certes, il n'a toujours pas marqué alors que son équipe a déjà inscrit huit buts en trois matches, mais il a largement contribué à l'effort offensif.

Du coup, toujours selon le quotidien catalan, des proches de Griezmann auraient contacté le FC Barcelone pour lui demander davantage de respect compte tenu de son statut de son champion du monde mais surtout du fait qu'il évolue à un poste qui ne lui permet pas de donner sa pleine mesure. Pas certain, cependant, que cela ait un effet positif sur Ronald Koeman, qui n'est pas du genre à se laisser dicter sa conduite. Au contraire, même, ça pourrait avoir davantage braqué le Hollandais qu'autre chose…