FC Barcelone : le propos stupéfiant de Ronald Koeman
Credit Photo - Icon SPORT
par Benjamin Danet
Désabusé

FC Barcelone : le propos stupéfiant de Ronald Koeman

Le FC Barcelone a encore gâché une belle occasion de s'adjuger le titre de champion d'Espagne, hier soir, en concédant le nul face à Levante (3-3).

Zapping But! Football Club FC Barcelone : le bilan de Ronald Koeman à la loupe

Un tournant, un de plus. Et toujours aussi regrettable pour les supporters catalans. Hier soir, en effet, le FC Barcelone s’est sabordé dans la course au titre en concédant le match nul sur le terrain de Levante (3-3). Un résultat incompréhensible, surtout au vu de la physionomie du match puisque Messi et les siens menaient 2-0 à la pause, puis 3-2.

Alors que l'Atletico et le Real Madrid pourraient prendre leurs distances au classement, et cette fois définitivement, Ronald Koeman, l'entraîneur du Barça, s'est lâché au terme des 90 minutes. Expliquant clairement que sa méthode pouvait laisser à désirer...

"On était bien en première période, avec du rythme, de l'intensité, on menait au score. Mais en deuxième période on a perdu énormément de ballons dangereux, on a baissé d'intensité. On a commis beaucoup trop d'erreurs en défense. On n'a pas été attentifs. C'était facile pour eux de marquer. Encaisser trois buts en 45 minutes, ce n'est pas du niveau du Barça. Ils ont créé du danger et on n'a pas bien défendu. C'est très décevant. Il est impossible de comprendre ce qu'il s'est passé. C'est difficile à expliquer. L'objectif était de gagner les trois matches et attendre que les autres équipes perdent des points. Maintenant, c'est très compliqué. A la pause, on a parlé du fait de s'améliorer en défense et de ne pas lever le pied. Je suis touché. On avait des attentes. On pointe toujours les entraîneurs du doigt. Je comprends qu'après cette deuxième période, il y ait des interrogations."

Pour résumer

Le FC Barcelone a encore gâché une belle occasion de s'adjuger le titre de champion d'Espagne, hier soir, en concédant le nul face à Levante (3-3).

Benjamin Danet
Article écrit par Benjamin Danet