Joie des Barcelonais après le premier butCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
ANALYSE

FC Barcelone : les Blaugranas ont joué avec le feu

Opposé à l'Intercity CF, un club de Troisième division, en 16es de finale de la Coupe du Roi, le FC Barcelone s'est amusé à se faire peur mais il s'est finalement qualifié au bout des prolongations (4-3). Une fois de plus, son manque de réalisme lui a été très préjudiciable.

Zapping But! Football Club FC Barcelone, Stade Rennais : les chiffres de la carrière d'Ousmane Dembélé

A la lecture des deux résultats, on pourrait penser que le Real Madrid et le FC Barcelone ont connu les mêmes difficultés pour se qualifier pour les 8es de finale de la Coupe du Roi. Seulement, autant les Merengue n'ont rien montré hier contre Cacereno (1-0), autant les Blaugranas ont fait le spectacle ce soir à Alicante contre l'Intercity (4-3), pensionnaire de Troisième division. Mais, une fois encore, leur manque de réalisme, défensif comme offensif, a failli leur coûter très cher. A tel point qu'ils ont eu besoin de la prolongation pour prendre le meilleur sur de parfaits inconnus, dont un (Oriol Soldevila) leur a planté un triplé !

Trois fois, les Catalans ont mené au score ; dix fois ils ont eu la possibilité d'accentuer leur avance mais ils l'ont laissée passer et trois fois ils se sont faits rejoindre au score. Le symbole de ce manque de réalisme se nomme Ousmane Dembélé. L'ailier a inscrit un but somptueux, celui du 2-1, à la 66e, en partant du milieu de terrain et en finissant par un piqué devant le gardien. Mais il a vendangé une quantité incroyable de centres comme de tirs. En cadrant la moitié de ses frappes, le Barça se serait qualifié facilement et avant les prolongations ! Au lieu de quoi, une fois encore cette saison, comme dimanche contre l'Espanyol (1-1), il est resté sous la menace d'un retour adverse. Le week-end dernier, ce n'est pas passé. Cette fois, si, mais de peu...

Pour résumer

Opposé à l'Intercity CF, un club de Troisième division, en 16es de finale de la Coupe du Roi, le FC Barcelone s'est amusé à se faire peur mais il s'est finalement qualifié au bout des prolongations (4-3). Une fois de plus, son manque de réalisme lui a été très préjudiciable.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet
Podcast Men's Up Life
 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.