FC Barcelone : les ratés dénoncés par Messi plus évidents que jamais face à Eibar (1-1)
Lionel MessiCredit Photo - Icon Sport
par Julien Pédebos
ECHO RADICAL

FC Barcelone : les ratés dénoncés par Messi plus évidents que jamais face à Eibar (1-1)

Le FC Barcelone a concédé un triste match nul face à Eibar ce mardi soir (1-1). Sans Lionel Messi, dont les critiques sur son club n'ont jamais été aussi vraies.

Zapping But! Football Club FC Barcelone : le bilan de Ronald Koeman à la loupe

« Le club va vraiment mal et ce sera difficile de revenir à la situation antérieure ». Dimanche soir, lors de la fameuse interview accordée à la Sexta, Lionel Messi n'a pas pris de gants pour décrire l'atmosphère pesante qui plane au dessus du FC Barcelone. Une ambiance qui rejaillit sur la pelouse, comme le Barça a pu le montrer ce mardi soir. Privé de la Pulga, les Blaugrana ont montré un visage bien triste, pour concéder au final un nul à domicile face à Eibar (1-1).

Et forcément, cette performance donne un écho évident au constat radical de Messi. « Il y avait de nouveaux joueurs, des jeunes, et comme j'ai toujours dit que je voulais continuer de me battre pour gagner des titres, pour regagner la Ligue des champions, pour la Liga, j'ai senti que c'était le moment de changer, de partir, et je voulais bien faire », expliquait-il au sujet de ses envies de départ il y a quelques mois.

Traduction, Lionel Messi avait compris dès l'été dernier qu'il n'avait pas un groupe capable de le porter vers de nouveaux succès. Difficile de lui donner tort au regard de la performance de ce soir avec un Griezmann fantomatique, un Braithwaite qui a tout raté y compris un penalty, et un Philippe Coutinho entré en jeu mais qui s'est blessé au bout de quelques minutes seulement...

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DU FC BARCELONE

Luis Suarez n'est plus là pour suppléer Messi

Dans le domaine offensif, et d'autant plus quand Messi n'est pas là, le FC Barcelone est devenu quelconque, à peine dynamisé par les éclairs d'un Ousmane Dembélé buteur ce soir mais trop souvent blessé. Là encore, les incohérences soulignées par Messi dimanche soir sautent aux yeux. « Ce que le club a fait avec Luis (Suarez), c'est une folie, la façon dont ils ont fait les choses, la façon dont il est parti, il est parti gratuitement et pour une équipe qui va lutter pour les mêmes objectifs que nous ». Quand Messi pouvait être absent par le passé, le Barça pouvait effectivement se reposer sur Luis Suarez. Ce n'est plus le cas désormais.

Le club catalan n'a donc pas d'autres choix que de confier les clés du camion à de jeunes joueurs. Mais avec un Pedri sur les rotules et un Araujo auteur d'une boulette terrible sur le but d'Eibar, leurs responsabilités sont sans doute trop grandes. De quoi mieux comprendre pourquoi Messi s'est montré si compréhensif avec Ronald Koeman. « Je crois qu'il a montré son sérieux, ses idées claires. Il fait du bon travail. C'est difficile, il y a beaucoup de nouveaux joueurs, de jeunes joueurs mais petit à petit, l'équipe grandit ». Mais elle part de très loin, et devra peut-être composer sans la Pulga dans un avenir proche.