FC Barcelone : Mourinho colle un tacle au PSG (et à City) en évoquant Messi
José MourinhoCredit Photo - ICON SPORT
par Raphaël Nouet
SPECIAL ONE

FC Barcelone : Mourinho colle un tacle au PSG (et à City) en évoquant Messi

Entraîneur de Tottenham, José Mourinho a expliqué que son club n'avait même pas songé à recruter Lionel Messi quand celui-ci avait voulu quitter le FC Barcelone. Car l'Argentin ne pouvait aller que dans un club qui triche financièrement.

C'est marrant comme la notion de "dopage financier" est à géométrie variable. Ainsi, les supporters du PSG nient toute forme de triche et se montrent agressifs à chaque que le président de la Ligue espagnole, Javier Tebas, attaque les pratiques douteuses des Qataris. En son temps, Arsène Wenger critiquait le "financial bumping" en vigueur à Chelsea ou à Manchester City mais ne trouvait rien à redire quand ses amis qataris en faisaient de même à Paris ou à Malaga.

Tout ça pour dire que les propos de José Mourinho concernant un transfert de Lionel Messi peuvent prêter à sourire. Car le Special One attaque très clairement Manchester City quand il dit au site Football JOE : "Lionel Messi n'aurait pu aller que dans une équipe qui ne respecte pas le fair-play financier. Ce qui n'est pas notre cas à Tottenham". Ce n'est pas la première fois que le Portugais s'en prend aux Citizens. Après leur exclusion de la C1 par le FPF (sanction annulée depuis), il avait dit combien il trouvait ça logique. Ce tacle peut aussi avoir le PSG pour destinataire, le club de la capitale trichant aussi financièrement et ayant été intéressé par Lionel Messi, comme l'a confié Leonardo.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DU FC BARCELONE

Il a pourtant été dans l'autre camp…

Là où le nouveau combat de José Mourinho ne manque pas de sel, c'est qu'il a clairement été dans l'autre camp. Le Chelsea qu'il a rejoint en 2004 était lui aussi dopé financièrement. Sans les millions de son propriétaire, Roman Abramovitch, le club londonien n'aurait pu attirer le technicien tout juste champion d'Europe, ni lâcher plus de 40 M€ pour Didier Drogba et bien d'autres. Mais maintenant qu'il se retrouve dans le camp des (relativement) démunis, peut-être que Mourinho a pu mesurer toute l'injustice de la chose…