FC Barcelone : Xavi redonne de l'espoir au Barça, Koeman déjà sous pression pour le Clasico ?
Xavi Hernandez futur coach du FC BarceloneCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
SIEGE EJECTABLE

FC Barcelone : Xavi redonne de l'espoir au Barça, Koeman déjà sous pression pour le Clasico ?

Pour l'heure, Ronald Koeman est toujours le coach du FC Barcelone mais la pression s'accentue sur les trois prochains matchs.

Zapping But! Football Club FC Barcelone : les plus grosses désillusions de la décennie en Ligue des Champions

Si le FC Barcelone a finalement décidé de maintenir Ronald Koeman dans ses fonctions, l'avenir du technicien néerlandais ne tient qu'à un fil... Et c'est d'autant plus vrai que Xavi, le favori pour lui succéder, semble désormais plus enclin à quitter Al Sadd.

Interrogé hier par TVE, l'ancien milieu de terrain de la Roja n'a pas fermé la porte : « Toute offre s'évalue et après, on prend une décision. Je ne sais pas où l'avenir me mènera, mais je suis ouvert à toutes les options ».

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU FC BARCELONE

Le fil de discussion est ouvert entre Xavi et Laporta

Une déclaration qui fragilise un peu Ronald Koeman dans la mesure où Joan Laporta est bel et bien en lien avec Xavi comme l'a fait savoir son vice-président Rafa Yuste à Mundo Deportivo : « Le président parle beaucoup avec Xavi, avec Pep, avec beaucoup de footballeurs mais je ne lui demande pas ce qu'ils se disent car parfois ce sont des choses privées ».

S'il a bel et bien conforté Koeman dans ses fonctions, assurant que le Néerlandais avait un « accord » avec Laporta pour poursuivre l'aventure et qu'il fallait « créer un environnement positif » autour de l'actuel coach, Rafa Yuste a aussi lâché quelques indices sur la pression autour du technicien : «Je pense que nous allons obtenir de bons résultats. Si j'allais au match de Valence, du Dynamo et de Madrid en pensant que nous n'allons pas les gagner, ce que je ferais serait de partager de la négativité, non seulement sur Koeman mais sur l'ensemble de l'équipe et du club. Donc, si nous croyons tous que ça va bien se passer, ça va bien se passer».

Le Barça n'a pas de plan B mais étudie quand même le marché

Une méthode coué qui ne se fait cependant pas sans arrière pensée comme en atteste cette autre phrase forte de Yuste : « Notre directeur du football et notre secrétariat technique surveillent en permanence ce qui se passe sur le marché, tant au niveau des joueurs que des techniciens. Dire que nous n'avons pas de plan B ne signifie pas que notre équipe technique n'examine pas différentes options ». Le prochain Clasico face au Real Madrid s'annonce forcément déterminant même si aucun couperet ne devrait tomber avant...

Le fil de discussion est ouvert entre Xavi et Laporta

Une déclaration qui fragilise un peu Ronald Koeman dans la mesure où Joan Laporta est bel et bien en lien avec Xavi comme l'a fait savoir son vice-président Rafa Yuste à Mundo Deportivo : « Le président parle beaucoup avec Xavi, avec Pep, avec beaucoup de footballeurs mais je ne lui demande pas ce qu'ils se disent car parfois ce sont des choses privées ».

S'il a bel et bien conforté Koeman dans ses fonctions, assurant que le Néerlandais avait un « accord » avec Laporta pour poursuivre l'aventure et qu'il fallait « créer un environnement positif » autour de l'actuel coach, Rafa Yuste a aussi lâché quelques indices sur la pression autour du technicien : «Je pense que nous allons obtenir de bons résultats. Si j'allais au match de Valence, du Dynamo et de Madrid en pensant que nous n'allons pas les gagner, ce que je ferais serait de partager de la négativité, non seulement sur Koeman mais sur l'ensemble de l'équipe et du club. Donc, si nous croyons tous que ça va bien se passer, ça va bien se passer».

Le Barça n'a pas de plan B mais étudie quand même le marché

Une méthode coué qui ne se fait cependant pas sans arrière pensée comme en atteste cette autre phrase forte de Yuste : « Notre directeur du football et notre secrétariat technique surveillent en permanence ce qui se passe sur le marché, tant au niveau des joueurs que des techniciens. Dire que nous n'avons pas de plan B ne signifie pas que notre équipe technique n'examine pas différentes options ». Le prochain Clasico face au Real Madrid s'annonce forcément déterminant même si aucun couperet ne devrait tomber avant...

La pression s'accentue sur Ronald Koeman

Xavi n'est pas fermé à un retour au Barça. Pendant ce temps, la direction du FC Barcelone affiche son soutien à Ronald Koeman tout en laissant fuiter certains éléments de langage pas franchement rassurant pour le Néerlandais qui jouera gros sur les trois prochains matchs.