Ferencvaros - FC Barcelone (0-3) : c'est officiel, Griezmann est adopté !
Antoine GriezmannCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
GOLAZO !

Ferencvaros - FC Barcelone (0-3) : c'est officiel, Griezmann est adopté !

Après sa merveille de volée contre l'Osasuna Pampelune (4-0) samedi, Antoine Griezmann a de nouveau frappé, ce soir, en ouvrant le score contre Ferencvaros d'une subtile Madjer. Le Français a enfin fait son trou au FC Barcelone.

Cela faisait neuf mois qu'Antoine Griezmann n'avait pas marqué lors de trois matches consécutifs. A l'époque, il était déjà au FC Barcelone et on se disait aussi que son intégration au club catalan était totale. On s'était évidemment trompé puisque le Français a enchaîné les déceptions par la suite. Mais cette fois, l'impression est différente. Car en plus de ses réalisations contre le Dynamo Kiev, l'Osasuna Pampelune et Ferencvaros, le champion du monde montre d'autres choses sur le terrain.

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DU FC BARCELONE

Merci Braithwaite !

Il y a donc eu cette volée somptueuse de 20 mètres contre Pampelune samedi et la Madjer ce soir pour ouvrir le score contre Ferencvaros. Mais il y a aussi cette sensation d'épanouissement dans le jeu qui émane de Griezmann. Après s'être entêté à l'aligner en pointe en début de saison, Ronald Koeman a décidé dernièrement de titulariser Martin Braithwaite en attaque et de faire descendre l'ancien de l'Atlético d'un cran.

Pas à l'aise devant, Griezmann est désormais davantage au cœur du jeu, au plus près de Lionel Messi quand il est là (ce qui n'était pas le cas ce soir), et sa capacité à jouer dans les petits espaces fait merveille. Ce soir, s'il a marqué un but de pur avant-centre, il a évolué et surtout brillé en meneur de jeu. Son poste de prédilection. Jusqu'alors, Koeman le confiait à Philippe Coutinho. Mais au vu des récentes performances du champion du monde, un trident Messi-Griezmann-Coutinho derrière Braithwaite semble plus indiqué. Koeman a-t-il compris le message ?