Real Sociedad - FC Barcelone (1-6) : la réponse cinglante de Messi au GOAT de Ronaldo
Joie d'Alba, Pedri et MessiCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
C'EST QUI LE PATRON ?

Real Sociedad - FC Barcelone (1-6) : la réponse cinglante de Messi au GOAT de Ronaldo

Avant-dernier passeur, passeur décisif et double buteur face à la Real Sociedad (6-1), Lionel Messi a produit une nouvelle performance XXL, le jour même où Cristiano Ronaldo a été déclaré meilleur joueur de tous les temps par la Juventus Turin.

Zapping But! Football Club FC Barcelone : le bilan de Ronald Koeman à la loupe

Ce dimanche 21 mars 2021 a constitué un parallèle saisissant entre les deux plus grandes stars du football de la dernière décennie. En début d'après-midi, Cristiano Ronaldo a reçu un maillot floqué du chiffre 770, comme son nombre de buts en carrière, et de l'acronyme GOAT, soit greatest of all time. Dans la foulée, le "meilleur de tous les temps" et les Bianconeri se sont inclinés face au 16e de Serie A, Benevento (0-1), plombant leurs chances de décrocher un dixième titre de champion consécutif.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU FC BARCELONE

Lui peut encore être champion

A la Reale Arena, Lionel Messi, lui, n'a reçu aucun maillot floqué. Pourtant, lui aussi a battu un record puisqu'avec 768 matches, il a détrôné Xavi pour devenir le joueur le plus capé de l'histoire du FC Barcelone. Mais s'il n'y a pas eu de geste symbolique (qui interviendra certainement lors du prochain match à domicile), l'Argentin a vu son équipe s'imposer, contrairement à Ronaldo, et lui participer grandement à la fête.

Après une première demi-heure équilibrée, les Blaugranas ont ouvert le score par Griezmann à la 37e. Messi a été à l'avant-dernière passe, Alba centrant ensuite pour Dembélé, dont la frappe a été repoussée dans les pieds de Griezmann. A la 43e, Messi a cette fois été passeur décisif pour Dest avec une ouverture dont il a le secret. A la 56e, bien lancé dans la profondeur par Busquets, il a porté le score à 4-0 d'une petite déviation. Et surtout, à la 90e, il a conclu une action magistrale déroulée à cent à l'heure, digne des années Guardiola, avec une frappe enroulée du gauche au ras du poteau.

Bref, encore un match complet pour le sextuple Ballon d'Or, qui lui peut espérer remporter son championnat à la fin de la saison (4 points de retard sur l'Atlético), statut de GOAT dans le dos ou pas…