FC Barcelone : Joan Laporta charge violemment le PSG et relance la Super League !
Joan Laporta envoie sur le PSG...Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
DECLARATION DE GUERRE

FC Barcelone : Joan Laporta charge violemment le PSG et relance la Super League !

Ce dimanche soir, Joan Laporta (FC Barcelone) s'exprimait face aux Socios … Et le président catalan a envoyé du lourd sur le PSG et l'UEFA.

Zapping But! Football Club Real Madrid, FC Barcelone : top 10 des joueurs les plus capés en Ligue des Champions

S'il semblait en retrait de Florentino Perez (Real Madrid) et Andrea Agnelli (Juventus) parmi les frondeurs de la Super League européenne à ne pas encore avoir fait allégence à l'UEFA, Joan Laporta s'est fendu de plusieurs déclarations en forme de réponse ce dimanche soir à l'occasion de l'Assemblée générale du FC Barcelone.

« Ce que font ces clubs d'Etat falsifie la concurrence »

« Nous ne nous excuserons pas de vouloir être maître de notre destin », a fait savoir l'ancien avocat et président du Barça. Pour lui, la donne est claire : les Blaugranas ne « paieront aucune amende à l'UEFA » pour avoir tenté de monter un projet auquel il croit toujours, persuadé que la justice donnera raison aux clubs frondeurs face à l'instance : « De que nous recevrons la lumière verte de la part de la cour, nous créerons la plus grande compétition dans le monde du sport et tout le monde voudra se joindre à nous ».

Et le PSG est aussi dans son viseur : « Quelle coïncidence qu'un club d'État, que vous connaissez déjà (le PSG), refuse la Super League et s'investisse plus que jamais et offre le double à un joueur qu'on souhaite signer (Wijnaldum). Ce que font ces clubs d'État falsifie la concurrence », a-t-il lâché particulièrement remonté. Si la tête pensante a changé, la bataille PSG – Barça repart de plus belle !

La Super League, l'UEFA, le PSG … Laporta se lâche

Présent face aux Socios à l'occasion de l'Assemblée générale du FC Barcelone, Joan Laporta a lâché les chevaux sur la Super League et réglé ses comptes avec le PSG suite à la défaite de son club dans le dossier Georginio Wijnaldum.