Joan Laporta
Joan LaportaCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
DOPAGE FINANCIER

FC Barcelone : Joan Laporta déclare la guerre au PSG avec Messi en tête

Après le président de la Ligue espagnole, Javier Tebas, c'est au tour du nouveau patron du FC Barcelone, Joan Laporta, de tirer à vue sur le dopage financier opéré par le Qatar au PSG.

Zapping But! Football Club Real Madrid, FC Barcelone : top 10 des joueurs les plus capés en Ligue des Champions

Thème récurrent en Espagne depuis que le Paris Saint-Germain a commencé à détourner des stars promises au Real Madrid ou au FC Barcelone, le dopage financier est régulièrement critiqué par Javier Tebas. Le patron de la Ligue ibérique tire à boulets rouges sur le club de la capitale mais également Manchester City, qui accumulent les titres et les vedettes depuis que les dollars coulent à flot alors qu'ils gagnaient rarement avant. Bonne nouvelle pour Tebas, il vient de se trouver un nouveau camarade de croisade.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DU FC BARCELONE

"Ce n'est pas juste"

Ce camarade, c'est Joan Laporta. Revenu au pouvoir en mars, le président du FC Barcelone a déjà dû se coltiner la concurrence du PSG sur deux dossiers chauds : la prolongation de Lionel Messi et l'arrivée de Georginio Wijnaldum. Paris a proposé des contrats pharaoniques aux deux joueurs et le Néerlandais a préféré y signer, pour le "projet sportif" à l'en croire, en vérité pour un salaire triplé par rapport au FBC.

Du coup, ce jeudi en conférence de presse, Laporta a repris le crédo de Tebas : “Nous sommes en compétition avec des clubs d’état qui peuvent miner les opérations que nous tentons. Ce n’est pas juste. Nous sommes dans une période difficile dans laquelle ce n’est pas suffisant de faire une offre et d’arriver à un accord“. Et n'allez pas croire qu'il vise aussi Manchester City. Les relations avec le club anglais, où officient d'anciens Barcelonais, sont excellentes et pourraient déboucher d'ailleurs sur des échanges de joueurs.

Laporta critique le dopage financier du PSG

Echaudé par le détournement de Georginio Wijnaldum mais également par les négociations avec Lionel Messi, le président du FC Barcelone, Joan Laporta, a durement critiqué le dopage financier opéré par le Qatar au PSG depuis dix ans.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet