Joan Laporta et XaviCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
PAS DE PETROLE

FC Barcelone - Mercato : Xavi a des idées, Laporta zéro moyen

Si le FC Barcelone songe à continuer sa mue amorcer l'été dernier, les Catalans vont quand même être limités par leur situation économique car si des leviers ont été activés à l'été 2022 pour redresser la situation de l'institution, ceux-ci n'étaient que sur le court terme. L'équation des Blaugranas est quasiment insoluble.

Zapping But! Football Club Real Madrid, FC Barcelone : top 10 des joueurs les plus capés en Ligue des Champions

Besoins :

Si le Barça a frappé très fort en activant quatre leviers économiques l'été dernier pour finaliser un Mercato très dispendieux, Xavi a encore pas mal de manques dans son effectif. Le technicien a pour priorité de faire signer un latéral droit. Il faut également travailler au remplacement du jeune retraité Gérard Piqué, anticiper le départ à venir de Sergio Busquets mais également aller chercher un milieu créatif et un nom pour épauler Robert Lewandowski sur le front de l'attaque. Des chantiers davantage pour l'été 2023 même si, avec l'administration Laporta, il ne faut jurer de rien.

Moyens :

C'est bien là que le bât blesse. Comme l'a rappelé Javier Tebas (président de la Liga) il y a quelques semaines, les leviers activés par le Barça lui ont permis d'inscrire des joueurs pour la saison en cours mais l'équilibre masse salariale – revenus, imposé par la DNCG espagnole, est encore largement déficitaire pour la suite... Et il freinera les ambitions catalanes à venir. « Nous ne pouvons pas recruter au mercato hivernal. Le Barça, comme d’autres clubs espagnols, sommes en train d’essayer de convaincre la Liga d’être plus flexible cet hiver », avait notamment expliqué Joan Laporta. La bataille s'annonce rude...

Le dossier-clé de l'hiver : l'équilibre financier

Si le FC Barcelone veut espérer faire une addition à son effectif en janvier en attendant de faire plus à l'été 2023, il lui faudra dans tous les cas trouver des solutions. En Espagne, c'est la règle du 3 pour 1 et les clubs ne peuvent réinvestir sur le marché que pour le tier du montant de ses ventes. Si le départ de Gérard Piqué et de son gros salaire fait beaucoup, le Barça a encore besoin de dégraisser (Busquets?) et la vente d'un Frenkie de Jong ne serait pas non plus du luxe. Les Blaugranas sont vraiment sur la corde raide.

Les pistes du Mercato (incluant été 2023) : Benjamin Pavard (Bayern Munich), Diogo Dalot (Manchester United), Vanderson (AS Monaco), Juan Foyth (Villarreal), Arnau Martinez (Girone), Milan Skriniar (Inter Milan), Inigo Martinez (Athletic Bilbao), Kaiky (Almeria), Caio Henrique (AS Monaco), Javi Galan (Celta Vigo), Ilkay Gündogan (Manchester City), N'Golo Kanté (Chelsea), Jorginho (Chelsea), Ruben Neves (Wolverhampton), Youri Tielemans (Leicester), Edson Alvarez (Ajax Amsterdam), Martin Zubimendi (Real Sociedad), Bernardo Silva (Manchester City), Azzedine Ounahi (SCO Angers), Marcus Rashford (Manchester United), Lionel Messi (PSG), Joao Felix (Atlético Madrid), Youssoufa Moukoko (Borussia Dortmund), Endrick Pol (Palmeiras).

Le plan Mercato du Barça cet hiver

Si le FC Barcelone songe à continuer sa mue amorcer l'été dernier, les Catalans vont quand même être limités par leur situation économique car si des leviers ont été activés à l'été 2022 pour redresser la situation de l'institution, ceux-ci n'étaient que sur le court terme. L'équation des Blaugranas est quasiment insoluble.

Podcast Men's Up Life
 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.