Christophe Pélissier
Christophe PélissierCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
CRISE

FC Lorient - FC Nantes : les tensions internes, sa situation... Christophe Pélissier sans langue de bois avant la venue des Canaris

Alors que Lorient est en crise de résultats (aucune victoire lors des 9 dernières journées, 5 défaites de rang) et que des tensions seraient apparues en interne avec Christophe Le Roux, le directeur sportif, Christophe Pélissier a fait le point sur sa situation avant la venue du FC Nantes ce dimanche. Morceaux choisis.

Zapping But! Football Club RC Lens : La question de la semaine

Sur les tensions internes

« Quand on est en crise de résultats, c’est normal qu’il y ait des polémiques​, a indiqué le coach des Merlus, qui restent sur une piteuse performance contre Troyes (défaite 2-0, mercredi dernier). À l’heure actuelle, il faut faire fi de tout cela et se concentrer sur le match de dimanche contre Nantes. Je suis aligné avec la direction. Je n’ai pas de problème avec Christophe (Le Roux), ici dans le fonctionnement, contrairement à ce qui est dit. Dans les clubs, il y a parfois des divergences entre l’entraîneur et le directeur sportif. Il ne faut pas se faire perturber par ces choses-là. Être concentré sur l’objectif de faire progresser l’équipe, car on est en crise de résultats. Cela fait longtemps qu’on échange, on est tous les jours à côté, donc on échange. C’est pour ça qu’on ne va pas perdre du temps avec ces polémiques. L’heure est à l’union sacrée plutôt qu’à créer des distorsions.

Sur sa situation

« Je sais ce qu’on veut faire avec mon staff, je sais ce que je fais avec le groupe , a répondu Christophe Pélissier. Après, je connais très bien ce métier, on est jugé aussi par les résultats. Pour le moment, je ne me sens pas fragilisé par les articles, je me sens certes fragilisé par les résultats, mais c’est logique. Un entraîneur qui perd est toujours fragilisé. Il faut l’assumer. Ce qu’il se passe autour, j’en fais abstraction totalement. Je suis focalisé sur le fait de préparer de mon équipe pour qu’elle soit performante dimanche, c’est tout. » (avec Ouest-France)

 

Pour résumer

« Je connais très bien ce métier, on est jugé aussi par les résultats. Pour le moment, je ne me sens pas fragilisé par les articles, je me sens certes fragilisé par les résultats, mais c’est logique. Un entraîneur qui perd est toujours fragilisé. Il faut l’assumer», a expliqué le coach des Merlus avant de recevoir les Canaris dimanche.

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS