FC Nantes - Affaire Sala : Cardiff dénonce le clan Kita à la FFF !
Emiliano Sala, une légende pour les Canaris.Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
VENDETTA

FC Nantes - Affaire Sala : Cardiff dénonce le clan Kita à la FFF !

Jeudi, l'avocat de Cardiff a adressé un signalement à la FFF pour le rôle joué par les Kita dans le transfert d'Emiliano Sala.

Ce jeudi, on a assisté à un nouvel épisode dans le feuilleton opposant le FC Nantes à Cardiff City sur le cas du regretté Emiliano Sala. En effet, comme le rapporte L'Equipe, l'avocat français du club gallois Me Antoine Vey a adressé un « signalement de manquements aux obligations des agents sportifs » à Jean Lapeyre, directeur général adjoint (juridique) de la FFF mais également délégué aux agents au sein de l'instance.

Selon l'avocat de Cardfiff, la responsabilité de la famille Kita est engagée dans la tragique disparition de l'attaquant argentin, décédé dans un vol entre Nantes et Cardiff en janvier 2019. Le président du FCN et son directeur général de fils se seraient rendus complices de « manquements déontologiques ».

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU FC NANTES

Cardiff veut mettre à jour des « sous-jacents occultes »

« Il est impensable que les dirigeants du FC Nantes, réputés proches de Willie McKay, Baba Dramé et Bakari Sanogo, avec qui ils avaient déjà effectué des transferts par le passé, aient ignoré que ces derniers étaient dépourvus de licence », peut-on lire dans le document de quatre pages transmis à la FFF.

Me Antoine Vey espère ainsi que la Fédération prendra des « sanctions adéquates » contre les dirigeants nantais. « Nous attendons que l'enquête puisse mettre à jour les sous-jacents occultes qui ont eu lieu dans le cadre du transfert d'Emiliano Sala », poursuit l'avocat de Cardiff.

Une attaque, dans l'attente de la décision du TAS (attendue en avril) à laquelle la direction nantaise a répondu dans L'Equipe : « On est tristes de cette polémique. Cardiff prend tout prétexte pour ne pas respecter ses engagements. On le répète : le FC Nantes n'est intervenu en aucune façon dans le vol fatal au joueur (qui fut organisé par Willie McKay). Et selon toutes les pièces nécessitées par la réglementation FIFA, Emiliano Sala n'était plus un joueur de Nantes lorsque ce drame a eu lieu ».