FC Nantes : Antoine Kombouaré a désamorcé une première bombe dans le vestiaire
Antoine Kombouaré - Ludovic BlasCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
CONF' DE PRESSE

FC Nantes : Antoine Kombouaré a désamorcé une première bombe dans le vestiaire

Réguliement en conflit avec Antoine Kombouaré à Guingamp, Ludovic Blas a fait amende honorable avec le technicien au FC Nantes.

Zapping But! Football Club FC Nantes : les 10 plus grosses ventes des Canaris

Impliqué sur les trois buts du FC Nantes face au SCO Angers (3-1), Ludovic Blas a signé un réveil spectaculaire pour la première d'Antoine Kombouaré. En conférence de presse avant la réception de l'OM samedi, l'ancien Guingampais s'est livré comme rarement.

Estimant qu'il lui restait « des petits trucs à corriger », l'ex-international Espoirs a expliqué que le discours du Kanak avait été prépondérant : « J’ai parlé avec le coach, avant le match. Il a eu les mots qu’il fallait. Il m’a lancé directement contre Angers, ça s’est bien passé. C’était aussi le match qui a fait ma performance : on avait d’autres intentions, on voulait prendre des points dans ce derby ».

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU FC NANTES

Blas veut influer sur les résultats de Nantes

Et le Canari estime même pouvoir devenir, avec plus de régularité, l'élément moteur d'une remontada : « Je dois faire des matches comme contre Angers, dimanche, et si je fais ce genre de match tous les week-ends, Nantes n’est pas à cette place (…) Après, moi, si je ne vais pas bien, que je sors et que quelqu’un rentre, ça peut très bien se passer. Mais je pense que si je fais des bonnes choses, ça peut faire un plus pour cette équipe ».

Les frictions Kombouaré – Blas, c'est du passé

Pour avoir déjà fréquenté Antoine Kombouaré à l'EAG, Ludovic Blas a également noté de vrais changements : « C’est le quotidien qui change, ses règles. C’est très strict, c’est carré, il ne faut pas déborder. Il y avait besoin de ça ici. Il a des mots directs, je pense que les joueurs l’ont compris », a-t-il expliqué. Les frictions avec Kombouaré lors de leur première collaboration ? De l'histoire ancienne :« On dit que ça ne s’est pas bien passé parce que je n’ai pas joué tous les matches mais, au final, on s’est bien quitté. Les petites frictions de l'époque ? Je n’étais pas content de ne pas jouer, c’est normal. Mais, ça, c’était pareil avec n’importe qui (…) Il est venu avec des idées à Guingamp, je n’étais peut-être pas d’accord, mais, au final, comme je l’ai dit, il avait raison. C’est comme ça, c’est le football de maintenant. Si on est dans le dur, c’est qu’il y a une raison et je pense que c’est la bonne personne pour mettre un coup de boost à une équipe, franchement ».