Waldemar Kita
Waldemar KitaCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
CLASH

FC Nantes : au pire moment, Kita règle ses comptes avec Kolo Muani et la mairie

Dans une interview à Presse Océan, le président du FC Nantes, Waldemar Kita, a décidé de dire ses quatre vérités à Randal Kolo Muani ou à la municipalité nantaise, alors que son équipe a la possibilité de remporter son premier trophée depuis vingt ans...

Zapping But! Football Club FC Nantes : top 10 des Canaris les plus utilisés

Quel incroyable mauvais timing ! Alors que le FC Nantes disputera la finale de la Coupe de France dans quatre jours, qu'il a l'occasion de décrocher un premier trophée depuis 21 ans et une première qualification européenne depuis 18 ans, Waldemar Kita n'a rien trouvé de mieux que de tirer à vue lors d'une interview à Presse Océan. L'entourage de son attaquant Randal Kolo Muani mais également les élus de la municipalité nantaise en ont pris pour leur grade...

"On m'a pris un peu pour un con"

Au sujet du joueur de 23 ans, qui quittera le FCN libre en juin pour aller à l'Eintracht Francfort, le président des Canaris a déclaré : « Je me suis impliqué avec son père, idem pour Antoine (Kombouaré). Je pense qu'ils ont signé avec Francfort depuis deux ans. On m'a pris un peu pour un con. À sa place, je regretterais d'avoir signé si vite. Car il aurait pu aller plus haut. J'ai proposé au père de prolonger le contrat, d'augmenter le salaire au-delà de 100.000 euros par mois et, en cas de revente, de toucher 50%. Je ne peux pas faire mieux. Je lui souhaite tout le bonheur car c'est un bon gamin, contrairement à son entourage ».

Quant aux élus nantais, Kita refusera de les voir, même en cas de triomphe à Saint-Denis samedi : « Personnellement, je n'irai pas à la mairie pour un éventuel défilé. Mais toute l'équipe et le staff vont y aller. Je n'irai pas car on n'a pas été honnête avec moi, sur le projet de stade et tout un ensemble de choses ». Waldemar Kita, ou comment plomber une atmosphère qui devrait être joyeuse et légère à quelques jours d'un grand événement !

Pour résumer

Dans une interview à Presse Océan, le président du FC Nantes, Waldemar Kita, a décidé de dire ses quatre vérités à Randal Kolo Muani ou à la municipalité nantaise, alors que son équipe a la possibilité de remporter son premier trophée depuis vingt ans...

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.