Antoine Kombouaré (FC Nantes)
Antoine Kombouaré (FC Nantes)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
CONFÉRENCE DE PRESSE

FC Nantes : avec 3 retours, Kombouaré laisse un message exceptionnel au RC Lens

Antoine Kombouaré était présent en conférence de presse au FC Nantes à deux jours de lancer la 18e journée de Ligue 1 contre le RC Lens à la Beaujoire (21h).

Zapping But! Football Club FC Nantes : le palmarès complet des Canaris

Antoine Kombouaré veut retrouver le vrai FC Nantes. Vainqueurs mais en difficulté dimanche à Lorient, les Canaris reçoivent le RC Lens vendredi en ouverture de la 18e journée de L1 avec un coup de pression de leur coach. « Quand on est moins bien, il faut se retrousser les manches, faire des replis défensifs un peu plus rapides. Le bloc, sinon, est fracturé et vous êtes en difficulté, a-t-il affirmé en conférence de presse. On va voir comment on va se comporter contre Lens, supposé plus fort que Lorient. Si on fait le même match qu’à Lorient, ça va être très compliqué. Après, il y a de la fatigue, c’est normal. On a repris fin juin. Les vacances arrivent, il faut mettre un gros coup de collier. Les joueurs savent qu’il reste trois matches et que j’attends une réaction avant la fin de l’année. »

Lancé ensuite sur son passage sur le banc du RC Lens entre 2013 et 2016, Kombouaré a eu les yeux qui ont brillé. « J’ai passé trois ans superbes à Lens, avec des moments de joie même si cela n’a pas été toujours facile sportivement, s’est-il souvenu. On avait un président fantastique, Gervais Martel. Le public est exceptionnel, il faut le vivre pour comprendre ce que c’est. On parle de Bollaert mais il y a aussi les entraînements, il faut fermer le centre parce que sinon tout le monde vient ! C’est un club avec des supporters fabuleux, avec un engouement populaire exceptionnel. Ce sont des gens qui aiment profondément leur club, un des rares endroits où l’on voiles voitures et les maisons avec es décorations de leur club. Quand on est là-bas, on a des responsabilités à avoir. »

Le Kanak n’a pas oublié non plus les problèmes financiers rencontrés par le RC Lens à un époque où la gestion d’Hafiz Mammadov était un leurre. « Il y a eu des problèmes financiers et on s’est retrouvé avec des gamins de 17-18 ans par la force des choses. C’était très enrichissant. J’ai grandi là-bas, a-t-il reconnu. On n’avait même plus de stade, on avait été délocalisé à Amiens ! On a été tenu par les politiques, personne ne voulait voir Lens disparaître. Plusieurs jeunes ont percé, comme Cyprien, Bourigeaud et Gbamin. »

Enfin, Kombouaré a donné des nouvelles de l’infirmerie. « Aujourd’hui il n’y a plus que Roli Pereira de Sa qui est absent, a-t-il déclaré. Il a toujours son problème d’épaule. Pour la cicatrisation, il y a un délai à respecter. Si tout se passe bien, il travaillera avec le groupe la semaine prochaine. » Sébastien Corchia, Renaud Emond et Nicolas Pallois font leur retour.

Pour résumer

Antoine Kombouaré était présent en conférence de presse au FC Nantes à deux jours de lancer la 18e journée de Ligue 1 contre le RC Lens à la Beaujoire (21h). L'entraîneur des Canaris a notamment évoqué l'état de ses troupes.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert