FC Nantes : Blanc tance le PSG et redevient une option encore viable pour l’après Kombouaré !
Laurent BlancCredit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
COME BACK

FC Nantes : Blanc tance le PSG et redevient une option encore viable pour l’après Kombouaré !

Lancé dans une expérience qui lui réussit du côté du Qatar, Laurent Blanc pourrait néanmoins revenir plus tôt que prévu en Europe... où le FC Nantes était intéressé cet hiver.

Zapping But! Football Club FC Nantes : le debrief du mercato des Canaris

Laurent Blanc revit. Depuis trois mois et demi, l’ex-entraîneur du PSG a repris goût au banc à Al-Rayyan. Sur le podium en championnat, il est en demi-finales de la Coupe de l’Émir et va s’envoler pour l’Inde disputer la C1 asiatique. Avec un contrat de 18 mois à la clé, Blanc a hissé son équipe sur le podium à trois journées de la fin. En dix matches de la QNB Stars League, il a aligné sept victoires pour trois défaites ! 

« J’ai repris du plaisir à travailler, le goût des entraînements, de l’animation des séances, avoue le quadruple champion de France de L1. Je m’amuse plus qu’au PSG. J’ai plus de boulot sur le terrain. Avant, c’était Jean-Louis (Gasset) qui faisait surtout ça. Là, on se partage les groupes avec Franck (Passi, son adjoint). Philippe (Lambert) s’occupe de la préparation physique. Les gars ont vraiment envie d’apprendre. Le niveau n’est pas fameux, il y a parfois des bugs mais on ne peut rien reprocher aux joueurs. Il y a des situations cocasses mais je vis à la fois une expérience de vie et professionnelle inédite. »

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU FC NANTES

Un retour de Blanc en juin en Europe est du domaine du possible

Si cette aventure lui est donc bénéfique en terme d’expérience, Blanc aurait comme projet de s’en servir pour se relancer sur le Veux Continent. « Un retour en juin en Europe est du domaine du possible, explique le quotidien sportif. Les dirigeants d’Al-Rayyan veulent garder leur coach jusqu’à la fin de son contrat en 2022 mais il y a déjà eu quelques contacts d’initiés. Jorge Mendes et Alain Migliaccio travaillent toujours sur son dossier. » Intéressé en décembre avant de miser sur Raymond Domenech, le FC Nantes pourrait-il retenter sa chance en cas de départ d’Antoine Kombouaré ?