Joie des Strasbourgeois après le but de Diallo
Joie des Strasbourgeois après le but de DialloCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
ANALYSE

FC Nantes : Mohamed, Blas, Touré... les tops et les flops d'un nul rageant pour les Canaris

Avec un soupçon de réalisme, le FC Nantes aurait pu repartir de Strasbourg avec une victoire. Mais c'est un nul qui a sanctionné sa prestation, suite à l'égalisation tardive de Mostapha Mohamed. L'un des héros de la soirée nantaise, quand plusieurs de ses coéquipiers ont déçu.

Zapping But! Football Club FC Nantes - INFO BUT! : Marcelo Bielsa (Leeds) ne lâche pas Moses Simon

Comme à Marseille (1-2) lors de son dernier déplacement, le FC Nantes peut vraiment s'en vouloir de retourner en Loire-Atlantique avec un résultat pas à la hauteur de sa prestation. En effet, une fois encore, les Canaris ont été très déficients dans le dernier geste. Moutoussamy n'a pas été assez prompt au moment de tirer en première période alors qu'il était seul face au gardien strasbourgeois et une frappe nantaise a heurté le poteau gauche alsacien avant de rebondir sur le dos du gardien et de sortir en six mètres en seconde période, quand le score était encore de 0-1. Sans compter plusieurs frappes canaries contrées par... des Canaris. La Maison Jaune n'a pas eu de chance à la Meinau mais sa défaite peut aussi s'expliquer par plusieurs défaillances individuelles.

Podcast Men's Up Life
 

Blas pris dans la nasse

Pour commencer, Ludovic Blas n'a pas eu son rayonnement habituel. On se doutait que le tacticien Julien Stéphan allait lui tendre un piège et le milieu offensif est tombé dedans. Il n'a jamais réussi à s'extraire de la nasse alsacienne et c'est tout le compartiment offensif canari qui en a souffert. Un compartiment offensif que n'a pas réussi à animer le revenant Kader Bamba. Mal servi dans la profondeur à plusieurs reprises, mal positionné lui-même, ce qui lui a valu de contrer une frappe d'un partenaire, l'ancien Amiénois manquait de toute évidence de rythme comme de repères.

Même constat pour Sébastien Corchia, qui disputait ce soir son 300e match dans l'élite. Pas toujours bien placé, pas percutant, le latéral droit a déçu sur cette partie. Mais heureusement, Mostapha Mohamed a égalisé à cinq minutes de la fin d'une belle frappe enroulée du droit dans le petit filet opposé. L'Egyptien est apparu plutôt bien en jambes. En première période, il a magnifiquement dévié une passe pourtant appuyée, ce qui a permis à Bamba de porter le danger devant les buts strasbourgeois. Celui qui avait failli signer à Saint-Etienne il y a un an et demi s'acclimate de jour en jour. Peut-être que le réalisme tant attendu par le FCN et ses supporters passera par lui...

Pour résumer

Avec un soupçon de réalisme, le FC Nantes aurait pu repartir de Strasbourg avec une victoire. Mais c'est un nul qui a sanctionné sa prestation, suite à l'égalisation tardive de Mostapha Mohamed. L'un des héros de la soirée nantaise, quand plusieurs de ses coéquipiers ont déçu.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.