FC Nantes : des problèmes à venir pour Kita à cause de la Beaujoire ?
Waldemar KitaCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
NEGOCIATIONS

FC Nantes : des problèmes à venir pour Kita à cause de la Beaujoire ?

Le contrat unissant la Métropole de Nantes au FCN pour la concession de la Beaujoire arrive à expiration en juin prochain. Des négociations ont débuté mais avec certaines entorses au droit qui pourraient coûter cher.

Depuis l'annulation du projet YelloPark il y a deux ans, les relations entre Waldemar Kita et les élus nantais sont tendues. Très tendues. A tel point qu'une procédure est en cours pour faire payer à la municipalité, qui a décidé de ne pas donner suite au projet, les frais engendrés par le projet de création du nouveau stade. Mais les choses pourraient encore empirer ! En effet, le contrat d'exploitation de la Beaujoire arrive à son terme en juin. Et selon Frédéric Allaire, avocat de l'association A la Nantaise, les négociations entre le FCN et la Métropole de Nantes, propriétaire de l'enceinte, recèlent une zone d'ombre…

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU FC NANTES

"Je n'ai pas vu passer d'appel d'offres…"

« On est dans une situation de fin de contrat d’occupation de domaine publique entre la Métropole et le FCN. Il doit s’achever en juin 2021. On est dans une phase de négociations. Il y a aussi une procédure de contentieux pour l’abandon du projet de YelloPark. J’attends une expertise aboutie sur la manière dont Nantes Métropole compte exploiter la Beaujoire. On veut connaître les perspectives d’exploitation, comment l’améliorer, comment amortir les investissements, etc. »

« Il y aurait peut-être matière à mettre en concurrence (le FCN), ce qui n’a pas l’air d’être le cas. Je n’ai pas vu passer d’appel à manifestation d’intérêt ou d’appel d’offres à quelques huit mois de l’échéance du contrat, ce qui trahit naturellement une approche de gré à gré, qui n’est peut-être pas conforme à l’état du droit d’ailleurs et qui ne manquerait pas d’être interrogé. » Surtout par des supporters qui ne portent pas dans leur cœur le président du FC Nantes…