FC Nantes : et maintenant, Waldemar Kita est plombé par le choléra !
Waldemar Kita (FC Nantes)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
VIRUS

FC Nantes : et maintenant, Waldemar Kita est plombé par le choléra !

Waldemar Kita a exposé une situation financière critique des clubs de L1 en raison de la crise sanitaire. Le président du FC Nantes ne voit qu’une solution pour en sortir sans trop de dégâts.

Le football français vit des heures compliquées. En plus des difficultés à toucher les droits TV en raison du litige entre Mediapro et la LFP, la crise sanitaire a affaibli la puissance financière des clubs hexagonaux ne serait-ce que par l’organisation des matches sans public. Waldemar Kita avait été l’un des premiers à alerter sur les effets de l’arrivée du Covid-19 avant le printemps et n’a pas changé d’avis, si ce n’est qu’il qualifie ce satané virus d’une autre appellation.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU FC NANTES

« C’est un peu le choléra qui s’est installé »

« Le manque à gagner est estimé entre 10 à 15 millions d’euros sur l’ensemble de la saison. C’est énorme. C’est un peu le choléra qui s’est installé », a-t-il ainsi soufflé sur RMC Sport. Pour éviter des « descentes de clubs avec 10 millions de dettes », le président du FC Nantes veut « continuer à jouer sans montée, ni descente en Ligue 1, Ligue 2 et National. » Pour l’heure, les Canaris ont déjà accumulé une perte de 2,5 millions d’euros sur les quatre matchs joués à domicile. 9000 spectateurs ont été comptabilisés sur ces rencontres alors que 115 000 étaient attendus. Le gouffre est immense.