FC Nantes - EXCLU Nestor Fabbri : « Nantes, un bateau à la dérive »
Nestor FabbriCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
VERITES

FC Nantes - EXCLU Nestor Fabbri : « Nantes, un bateau à la dérive »

Depuis l'Argentine, Nestor Fabbri nous a donné son avis sur la situation sportive du FC Nantes, Waldemar Kita et un éventuel projet de reprise avec Michaël Landreau comme dirigeant.

Zapping But! Football Club FC Nantes : le bilan des entraîneurs sous l'ère Waldemar Kita

But ! Nantes : Nestor, le FC Nantes connait une saison compliquée (19e de Ligue 1 à dix journées de la fin). Quel est votre regard sur la situation ?

Nestor Fabbri : La situation est difficile. Pour ne pas dire catastrophique. Je ne regarde pas tous les matches mais Nantes a déjà changé quatre fois d'entraîneur cette saison, c'est ça ? Dans ces conditions, c'est difficile d'avoir un projet et une continuité dans le travail.

En tant qu'amoureux du FC Nantes, craignez-vous le pire pour cette fin de saison ?

Je comprends l'inquiétude qui peut régner chez les supporters. Je suis moi-même inquiet. Le FC Nantes est aujourd'hui aux portes de la relégation. Avec Antoine Kombouaré, il y a eu du mieux. Nantes parvient à faire de bons matchs... Mais l'équipe ne gagne pas pour autant. Il y a un vrai manque de confiance. En même temps, cela part de tout en haut puisque la direction elle-même ne fait pas confiance en son entraîneur en changeant régulièrement...

Arrivez-vous à comprendre la colère et la défiance des supporters à l'encontre du clan Kita ?

Aujourd'hui, je vis en Argentine. Sportivement, je suis les résultats. Quand je le peux, je regarde les matches mais je ne vois pas tout ce qui se passe à Nantes. Je ne veux pas parler d'une situation que je ne connais pas très bien. Je ne sais pas réellement ce qui se passe à l'intérieur du club. De ce que je ressens, le problème ne date quand même pas de cette année. Les difficultés de Nantes ont démarré quand ils ont commencé à casser la formation, qu'ils ont cessé de travailler avec la filière argentine. C'est à partir de là que la débâcle a commencé.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU FC NANTES

« « Micka » (Landreau) aurait la capacité d'être un grand dirigeant au FC Nantes »

De l'extérieur, quel est votre regard sur le travail de Waldemar Kita ? Quels sont vos relations avec le président du FC Nantes ?

Après mon passage à Guingamp, je suis passé régulièrement à Nantes. J'ai proposé mes services plusieurs fois. J'ai cherché à savoir si une collaboration était possible, si mes projets pouvaient les intéresser... A aucun moment, les dirigeants ne m'ont fait confiance. Je me suis donc tourné vers d'autres clubs. Ce n'est pas grave. C'est comme ça. Je n'ai pas plus de relations que ça avec la famille Kita.

Aujourd'hui, beaucoup d'anciens se rangent derrière la cause des supporters. Votre ancien coéquipier Michaël Landreau se serait même greffé à un projet de reprise. Soutiendriez-vous un mouvement des anciens pour reprendre la main sur le FC Nantes ?

Oui. Si je peux aider le FC Nantes, je le ferai maintenant est-ce que les dirigeants actuels le voudraient ? Je ne suis pas sûr qu'ils soient tenté de s'appuyer sur les anciens. En tout cas, je pense que « Micka » aurait la capacité d'être un grand dirigeant pour Nantes. Il connait bien le club et sa présence ne serait que bénéfique. Pour moi, ce qui manque au FC Nantes, c'est un véritable projet sur la durée. Aujourd'hui, je vois Nantes comme un bateau à la dérive.

Quel pourrait être ce projet qui convient au FC Nantes ?

Pour moi, il faut que Nantes se remette à penser par sa formation. Il faudrait que sur cinq ans, les Canaris parviennent à sortir une dizaine de joueurs du cru, avec quelques joueurs d'expérience autour pour les encadrer. Ça, ce serait un projet cohérent pour Nantes...