FC Nantes : Kita a atteint le point de non-retour avec les ultras
Ultras du FC NantesCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
PLAINTE

FC Nantes : Kita a atteint le point de non-retour avec les ultras

Suite à l'affaire du cercueil, le président du FC Nantes, Waldemar Kita, a décidé de porter plainte contre les ultras, prouvant que cette fois, il n'y aura pas de réconciliation possible.

Zapping But! Football Club FC Nantes : tops, flops, avenir... le bilan de la saison 2020-2021 des Canaris

Dans l'interview accordée à L'Equipe et parue ce samedi, Waldemar Kita explique vouloir repartir de zéro avec tout le monde la saison prochaine. Il jure qu'il est prêt à dialoguer même avec les plus réticents à son égard que sont les membres de la Brigade Loire. Mais dans les faits, ça semble difficilement réalisable. Car on apprend que l'homme d'affaires a déposé une plainte contre les personnes ayant enterré un cercueil près de la Beaujoire portant l'inscription FC Kita. Un acte qu'il a très mal vécu…

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU FC NANTES

"L’épisode du cercueil paraît sceller le point de non-retour"

« Après l’exhumation du cercueil, les deux directeurs sportifs officieux, Mogi Bayat et Bakari Sanogo, avaient exhibé leur trésor de guerre au bord de la pelouse, en point d’orgue de la petite fête organisée avec les salariés. Franck Kita, directeur général délégué du FCN, avait même fièrement posé le pied dessus devant les objectifs avant de quitter les lieux avec son père. »

« Peu après, le groupe d’assaillants est venu récupérer son bien pour l’exfiltrer, avant de se faire coincer par la police à l’arrêt du tramway voisin. Le cercueil était aussi confisqué par les forces de l’ordre, qui le détiennent toujours. Car à la suite de ces faits très graves et de menaces proférées sur les réseaux sociaux à son égard, le président Kita a porté plainte, ce qui a conduit à l’ouverture d’une enquête. Les limites ont été dépassées et l’épisode du cercueil paraît sceller le point de non-retour. »

Pour résumer

Le président du FC Nantes, Waldemar Kita, a déposé plainte contre les supporters ayant enterré un cercueil portant son nom.

Raphaël Nouet
Article écrit par Raphaël Nouet