FC Nantes : Kita en sursis, un projet de rachat monté dès janvier 2021 ?
Manif anti-Kita à NantesCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
SOCIOS

FC Nantes : Kita en sursis, un projet de rachat monté dès janvier 2021 ?

Waldemar Kita fragilisé au FC Nantes, ses opposants en profitent pour travailler à la constitution d'une société commerciale, regroupant passionnés des Canaris, prêts à reprendre le flambeau en cas de départ...

Zapping But! Football Club FC Nantes : la rétrospective de l'année 2020 des Canaris

L'étau judiciaire se resserre autour de Waldemar Kita. Serré de près par la justice pour une fraude fiscale présumée de 15 M€, visé par les supporters qui multiplient les manifestations pour réclamer son départ, l'homme d'affaires franco-polonais se retrouve une nouvelle fois dans une période très délicate au FC Nantes.

S'il s'était déclaré prêt à vendre sous certaines conditions comme il l'a fait savoir à Presse Océan il y a quelques jours (« Moi, je suis prêt à ouvrir le capital, à partir. Aucun souci. Mais il ne faut pas qu’il y ait des problèmes après. C’est ça la question qu’il faut se poser »), Waldemar Kita n'a pour l'instant pas reçu l'offre à même de le faire quitter les Canaris.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU FC NANTES

A la Nantaise va ressortir des cartons son projet Socios

Du côté de l'association A la Nantaise, opposante du FC Kita depuis de longues années, on y travaille plus concrètement. Dans Presse Océan, Eric Swidurski, l'un des membres fondateurs du groupe a annoncé que le projet de création d'une société commerciale sera présenté à la Mairie le 21 janvier prochain.

« Dans la perspective d’un rachat ou a minima d’une prise de participation dans le capital du club au moment du prochain changement d’actionnaire de référence », l'association en profite pour draguer les entreprises locales, les élus ainsi que tous les supporters prêts à rentrer dans un projet « socios » : « Vous dites aimer le FC Nantes ? Alors prouvez-le ! »,lance A la Nantaise. Reste à savoir comment Waldemar Kita, circonspect depuis le départ face à ce genre d'initiatives, acceuillera une éventuelle proposition …