Waldemar Kita (FC Nantes)
Waldemar Kita (FC Nantes)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
AU PIQUET !

FC Nantes : Kita sous le coup d’une mise en examen, sa réaction est stupéfiante

À l’heure où le FC Nantes recommence à donner un peu de baume au cœur de ses supporters, une vieille affaire judiciaire impliquant Waldemar Kita remonte à la surface sans vraiment l’inquiéter.

Zapping But! Football Club FC Nantes : le bilan des entraîneurs sous l'ère Waldemar Kita

Waldemar Kita est rattrapé par la justice. Alors que le Parquet national financier (PNF) avait confirmé en février 2019 avoir ouvert une enquête préliminaire visant le président du FC Nantes, on a appris hier que ce dossier avait été confié fin septembre à un juge d’instruction.

Selon RMC Sport, l’enquête porterait aussi sur de la fraude fiscale aggravée et du blanchiment, ce qui pourrait augurer d’une possible mise en examen. En 2019, on se rappelle que des perquisitions avaient eu lieu à la Jonelière, au siège parisien des laboratoires Vivacy appartenant à Kita ainsi que dans le domicile de ce dernier.

Kita ne se fait aucun souci

Comment le président du FC Nantes a-t-il pris la nouvelle ? La radio sportive observe qu’y a une dizaine de jours, devant les partenaires et certains salariés du club, lors d'une soirée au stade de la Beaujoire, l’intéressé avait expliqué qu'il ne se faisait aucun souci pour son contrôle fiscal !

Ce n’est pourtant pas la première fois que le nom de Kita est concerné par des affaires juridiques. En décembre 2020, l’homme fort du FC Nantes avait été soupçonné d’avoir lésé le fisc français à hauteur de 14,8 millions d'euros au titre de l’impôt de solidarité sur la fortune. De plus, le Nantais aurait touché, entre 2010 et 2019, 70 millions d'euros au Luxembourg, sur lesquels il n’aurait payé aucun impôt sur le revenu en France. La raison évoquée était qu’il soit résident fiscal en Belgique.

 

Pour résumer

À l’heure où le FC Nantes recommence à donner un peu de baume au cœur de ses supporters, une vieille affaire judiciaire impliquant Waldemar Kita remonte à la surface sans vraiment l’inquiéter comme il l'a fait remarquer récemment.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert