Thierry Henry
Thierry HenryCredit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
ARTILLEUR

FC Nantes : Kolo Muani répond à Thierry Henry et a un chouchou des supporters en modèle

Randal Kolo Muani, comparé récemment à Nwankwo Kanu par un certain Thierry Henry, lui a répondu. L’attaquant du FC Nantes (22 ans) a également un chouchou des supporters des Canaris comme modèle.

Zapping But! Football Club FC Nantes : le bilan des entraîneurs sous l'ère Waldemar Kita

Le but de Randal Kolo Muani (22 ans) inscrit contre le SCO d’Angers le 19 septembre dernier est encore dans toutes les têtes. Après avoir mystifié trois défenseurs adverses, l’attaquant du FC Nantes avait inscrit un but mémorable pour permettre aux Canaris de s’imposer largement en Anjou (4-1).

Ce jour-là, même Thierry Henry était bouche bée devant le travail réalisé par le buteur du FC Nantes, qu’il n’avait alors pas hésité à comparer à un certain Nwankwo Kanu côtoyé à Arsenal en son temps. Problème : Kolo Muani ne savait pas de qui il s’agissait ! « J'ai regardé directement ! J'étais très content, j'ai montré ça à mon frère. C'était un joueur très à l'aise techniquement, je vais essayer de m'en inspirer », a-t-il souri dans les colonnes de So Foot.

Pour rattraper encore plus le coup, cette fois-ci auprès des supporters du FC Nantes, le buteur de 22 ans a avoué qu’il avait Filip Djordjevic comme premier modèle à son arrivée à la Maison Jaune. « Je voyais des matchs de Nantes, on connaît tous Nantes. Le jeu à la nantaise, je connaissais déjà ça. Je voyais aussi des buts de Djordjevic, s’est-il rappelé. Sur des centres, il mettait des reprises... Il allumait, il ne rigolait pas, ça m'avait marqué. Ce n'est pas mon style, j'étais plus dans le dribble à la Neymar, mais il était fort. Nantes m'a ouvert les portes, ils m'ont tout donné. »

Pour résumer

Randal Kolo Muani, comparé récemment à Nwankwo Kanu par Thierry Henry, lui a répondu. L’attaquant du FC Nantes (22 ans) a également un chouchou des supporters des Canaris comme modèle : un certain Filip Djordjevic (34 ans).

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert