Randal Kolo Muani
Randal Kolo MuaniCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
KILLER INSTINCT

FC Nantes : Kombouaré a provoqué un premier déclic chez Kolo Muani

Grâce à Antoine Kombouaré et son exigence, Randal Kolo Muani a changé sa manière de voir les choses au FC Nantes.

Zapping But! Football Club FC Nantes : les 10 plus grosses ventes des Canaris

Tancé en ce début de saison sur son manque d'efficacité avec le FC Nantes, Randal Kolo Muani est bien conscience de ses manques : « J’échange avec ma famille. On est vraiment très proches. Toutes les questions que j’ai besoin de poser, c’est à eux que je les pose. Sinon, à l’entraînement, j’essaye de m’améliorer dans mes prises de décision pour savoir quand je dois tirer ou quand je dois faire la passe. C’est un travail sur moi-même. A force de m’entraîner sur ce point, je vais avoir de meilleurs réflexes dans certaines situations. Je progresse, et je n’ai pas fini de progresser ! »

« Kombouaré ? Il me challenge »

Dans l'entretien qu'il a accordé au site de la Ligue, l'attaquant des Canaris a également reconnu l'apport d'Antoine Kombouaré pour le rendre plus tueur : « Il me challenge. Comme il sait que j’aime bien dribbler, provoquer des pénaltys et faire des passes décisives, à chaque début de match et même dans la semaine, il me dit que j’ai trois buts à marquer. Il compte les passes décisives, les pénaltys obtenus et les buts. Ça me laisse la liberté de m’exprimer et de progresser dans tous les domaines. C’est une source de motivation. J’ai réussi à relever le défi à Angers. Ça n’arrive pas tout le temps, mais si tu veux aller loin, il faut toujours avoir des objectifs élevés ».

Désormais, « RKM » a compris le message : « Est-ce qu'un match sans but et sans passe décisive est raté ? Concrètement, oui. Si je n’ai pas été efficace, si je n’ai pas marqué ou si je n’ai pas aidé un coéquipier à marquer, c’est un match raté. Il faut que je pense de cette manière pour progresser. Je veux avoir cette rage de marquer. Ma préférence entre un but ou deux passes décisives ? Un but. C’est ce qui compte le plus. Si je peux faire deux passes décisives, je vais les faire, mais, en tant qu’attaquant, il faut que je marque ».

Randal Kolo Muani plus tueur avec les Canaris

Grâce à ses proches et à son coach Antoine Kombouaré qui a des exigences élevées le concernant, Randal Kolo Muani a pris conscience de ce qu'était un attaquant efficace. Il a changé à 100% sa façon de voir le but au FC Nantes.