FC Nantes : Kombouaré remonte en flèche la cote de Pochettino au PSG
Mauricio Pochettino et Antoine KombouaréCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
RATIO

FC Nantes : Kombouaré remonte en flèche la cote de Pochettino au PSG

L'entraîneur du PSG, Mauricio Pochettino, connaît des heures difficiles dans la capitale. Son bilan est le plus mauvais depuis le début de l'ère QSI depuis un certain Antoine Kombouaré, désormais sur le banc du FC Nantes.

Zapping But! Football Club FC Nantes : le palmarès complet des Canaris

Le 21 novembre, le PSG accueillera le FC Nantes. Pas sûr que ce soir-là, Mauricio Pochettino soit toujours sur le banc du club de la capitale. Intronisé début janvier après le renvoi de Thomas Tuchel, l'Argentin est loin de faire l'unanimité. Dans le jeu, l'équipe manque de cohérence, les trois stars ne sont pas au diapason, et au niveau des stats, outre le fait que le club a perdu un titre de champion que le dopage financier des Qataris semblait lui allouer pour des années, il y a cette impression que l'équipe est plus vulnérable. Comme l'a prouvé le Stade Rennais (2-0) avant la trêve.

Une statistique produite par l'excellent compte Twitter Stats du Foot montre combien Pochettino est loin des standards de ses prédécesseurs. Stat qui le relie à un certain Antoine Kombouaré, ce qui est un clin d'œil du destin car les deux hommes se connaissent et s'apprécient depuis que le Nantais a favorisé la venue de l'Argentin à Paris en 2001 : avec 19,6% de défaites toutes compétitions confondues, l'ancien des Spurs présente le pire bilan du PSG version Qatar depuis le Kanak (21,4%). Qui, on s'en souvient, avait été viré de façon plutôt injuste pendant la trêve hivernale alors que son équipe était en tête du championnat…

Pochettino, des stats proches de Kombouaré

L'actuel entraîneur du PSG, Mauricio Pochettino, connaît un pourcentage de défaites très important pour un club bénéficiant d'une telle différence de budget avec ses concurrents. Cela n'était plus arrivé à la danseuses des Qataris depuis le passage d'Antoine Kombouaré.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet