FC Nantes : Kombouaré se délecte des frictions avec son groupe et a une bonne nouvelle pour RennesLancer le diaporama
FC Nantes : le calendrier de fin de saison des Canaris en Ligue 1
+10
Antoine Kombouaré (FC Nantes)Credit Photo - Icon Sport
LANCER LE DIAPORAMA
par Bastien Aubert
CONFÉRENCE DE PRESSE

FC Nantes : Kombouaré se délecte des frictions avec son groupe et a une bonne nouvelle pour Rennes

Antoine Kombouaré était e conférence de presse à deux jours d'aller défier le Stade Rennais lors de la 32e journée de Ligue 1 (15h).

Zapping But! Football Club FC Nantes : le palmarès complet des Canaris

Comme d’habitude, Antoine Kombouaré a donné des nouvelles de son effectif, où tout le monde est tout le monde est sur le pont dimanche face au Stade Rennais (13h). « Il n’y a pas de blessés. Tout le monde est négatif aux tests Covid. Il y avait des doutes sur deux cas, c’est bien. C’est une bonne nouvelle », a-t-il savouré en conférence de presse. Lancé d’emblée sur les tensions qui l’ont opposé à son vestiaire après la défaite de dimanche contre l’OGC Nice dimanche (1-2), le coach du FC Nantes ne s’est pas défilé.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU FC NANTES

« Des choses sortent enfin, c'est une bonne nouvelle »

« C’est la vie d’un vestiaire, avec beaucoup de frustration et de déception. J’aime bien moi même si le ton monte, a-t-il poursuivi avec le sourire. Moi j’appelle ça un groupe qui vit, ce ne sont pas des tensions. De temps en temps, ça se frictionne plus que d’habitude. Et heureusement d’ailleurs, ça veut dire qu’il y a des choses qui sortent enfin. C’est une bonne nouvelle. Quant à moi, ça faisait six matches que j’ai pris sur moi. Et là, c’est sorti. Ce serait très grave si les joueurs allaient sur leur téléphone, prenaient leur douche et rentraient à la maison après le match. Là, il n’y a rien d’inquiétant. »

 

S’ils peuvent, nous enfoncer et nous envoyer en Ligue 2, ils ne vont pas se gêner

En vue du derby contre le Stade Rennais, Kombouaré sait à quelle rivalité s’attendre, lui qui a croisé la route du rival breton lorsqu’il était encore joueur du FC Nantes. « Quand on perd, c’est dur d’aller chercher du positif. Je les ai bousculés un peu, il y a eu du répondant dimanche, a-t-il ajouté. On a bien bossé dans la semaine, le groupe est prêt pour livrer un grand match face à Rennes. Il faudra des actes forts. Au-delà du résultat, c’est la façon dont on joue. Au niveau tactique, tout est possible mais on le sait, Rennes a un budget d’une équipe qui joue la sixième place. C’est une réalité, ils seront devant nous en fin de saison. Mais sur un match, tout est possible. On a l’ambition de leur poser des problèmes et de ramener un résultat. Ils ne vont pas nous faire de cadeaux, encore moins les Rennais ! S’ils peuvent, nous enfoncer et nous envoyer en Ligue 2, ils ne vont pas se gêner. »

Albums Photos