Antoine Kombouaré (FC Nantes)
Antoine Kombouaré (FC Nantes)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
REMONTAGE DE BRETELLES

FC Nantes : Kombouaré se fait taper sur les doigts après Montpellier

Si le travail d’Antoine Kombouaré est unanimement salué par la critique depuis son arrivée au FC Nantes, des limites en terme de coaching et sur le plan tactique (re)commencent à fleurir.

Zapping But! Football Club FC Nantes : le palmarès complet des Canaris

Les remplaçants du FC Nantes ne savent pas marquer. Comme L’Équipe l’a fait remarquer hier, les 35 derniers buts inscrits par les Canaris l’ont été par des titulaires, ce qui en dit sans doute long sur le niveau des joueurs incriminés mais aussi sur les limites du coaching d’Antoine Kombouaré.

Après la défaite à Montpellier (0-2), celles-ci ont fleuri de nouveau sur Twitter. Les suiveurs assidus du FC Nantes pensent ainsi dur comme fer que le Kanak, aussi bon soit-il pour motiver ses troupes, a du mal à opérer des changements décisif en cours de match. Et ce n’est pas la première fois que le sujet revient sur le tapis, sans parler du choix de ses hommes de base...

« J'espère que nos journalistes nantais vont mettre une grosse pression à Kombouaré en conf de presse sur ses choix totalement loupés, même s'il s'énerve encore... On a dans cet effectif du TOP 5 Ligue 1 voir Top 3 Ligue 1 avec Blas, Simon, RKM, qui cohabitent avec du L2/National : Traoré, Coulibaly, Emond, Moutoussamy, Pereira de Sa, Coco... Dommage que Kombouaré ait fait une croix quasi définitive sur les Merlin, Sylla, Manvelyan, souffle l'insider Emmanuel Merceron. En fait, il ne faut pas espérer trop de choses de cet effectif et simplement viser un 8-12 au mieux. Mais toujours énervant et frustrant de voir comment on perd les matchs et comment cet effectif est utilisé. »

Pour résumer

Si le travail d’Antoine Kombouaré est unanimement salué par la critique depuis son arrivée au FC Nantes, des limites en terme de coaching sur le plan tactique commencent à fleurir. De même que le choix de ses hommes de base.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert