FC Nantes : la L1 qui continue malgré le confinement, Gourcuff n'est pas fan
Christian GourcuffCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
AVIS TRANCHE

FC Nantes : la L1 qui continue malgré le confinement, Gourcuff n'est pas fan

En conférence de presse, Christian Gourcuff (FC Nantes) a donné son avis tranché sur la décision du Gouvernement de maintenir le sport professionnel actif.

Si, contrairement au printemps dernier, l'Etat a autorisé le sport professionnel à continuer son activité, le maintien de la Ligue 1 n'enchante pas tout le monde. En toute franchise, face à cette décision du Gouvernement, Christian Gourcuff (FC Nantes) a affiché son scepticisme :

« Je pense que des gens sont beaucoup plus en difficulté. Nous si on joue à huis clos, si on ne sort pas, il n’y a pas de risque majeur en termes de contamination. Donc on continue dans des conditions particulières. Est-ce que ça a du sens de continuer? Des priorités sont ailleurs », a analysé le technicien breton.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU FC NANTES

«  Il faut avoir un esprit serein et libéré pour faire du sport... »

Comme il l'a reconnu lui-même, le confinement et la Covid-19 impactent la compétition :« Au niveau concentration, on n'est plus dans la compétition. On a été à Lens, le match a été reporté. Ce ne sont pas les conditions idéales. Il faut avoir un esprit serein et libéré pour faire du sport, ce n’est pas le cas. Mais il y a des aspects économiques. En mai, il fallait se poser les bonnes questions, avoir une réflexion plus profonde, on savait à peu près ce qui allait se produire ».

Simple entraîneur, Christian Gourcuff fait ce qu'on lui dit et subit la situation : « Il y a beaucoup de flou, il faut s’en accommoder, on essaie de le faire. La saison dernière, on a eu un classement validé en cours de compétition, c'était pour moi une aberration sportive. Et là on ne sait pas où on va, on ne maîtrise pas grand-chose. Je conçois qu'il y ait des priorités sur le plan sanitaire. Après, je pense qu'on ne s'est pas donné le délai de réflexion pour les bonnes décisions. (...) Là on avance au jour le jour ».