Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
ANALYSE

FC Nantes : Girotto en patron, Sylla cata... le baromètre des Canaris lors de la défaite à Nice

Ce vendredi soir, le FC Nantes s'est incliné 2-1 sur la pelouse de l'OGC Nice, deuxième de Ligue 1. Retour sur la prestation, au cas par cas, des hommes d'Antoine Kombouaré.

Zapping But! Football Club FC Nantes : les transferts les plus chers

GRAND SOLEIL

Aucun.

BEAU TEMPS

Andrei GIROTTO

S'il a marqué d'un coup-franc puissant le but de l'égalisation avant la pause (45e), le Brésilien n'a pas non plus tout réussi sur ce match... Notamment sur le second but où il se livre bêtement en montant sur Amine Gouiri, ouvrant l'axe à Thuram. Dommage, il est passé proche de la catégorie du dessus.

Randal KOLO MUANI

Dans une équipe nantaise en mal d'inspiration, « RKM » a encore surnagé. Il n'a néanmoins pas été en mesure de marquer son 8e but de la saison, butant sur Walter Benitez sur une occasion qu'il s'était créé tout seul (16e).

Alban LAFONT

Le capitaine des Canaris ne peut rien sur les deux buts du Gym. En revanche, il a sorti deux parades importantes devant Delort (62e) et Kluivert (67e) pour permettre aux siens d'espérer en fin de partie...

Jean-Kévin AUGUSTIN

Après plus d'un an sans jouer en Ligue 1, l'ancien Titi est déjà réapparu avec Nantes. Une première victoire pour lui même s'il a manqué de peu l'égalisation en butant sur Walter Benitez (89e).

Osman BUKARI

Si l'on excepte son vrai-faux retour pour tenter de bloquer Kephren Thuram sur le second but niçois, le Ghanéen a amené de l'allant et du dynamisme au jeu offensif. Il s'est même trouvé dans une situation d'égalisation mais a bien été repris par Jordan Amavi (71e).

Quentin MERLIN

S'il n'a pas toujours été en réussite, le jeune nantais a eu le mérite de continuer à se projeter et à multiplier les centres (recordman du match).

VARIABLE

Ludovic BLAS

Ni bon, ni mauvais sur ce match. Le meilleur buteur des Canaris a fait ce qu'il a pu, souvent obligé de s'adonner à des tentatives lointaines.

Samuel MOUTOUSSAMY, Pedro CHIRIVELLA

Dans un match où les Canaris ont eu du mal à construire leur jeu, les deux milieux choisis par Antoine Kombouaré ont fait ce qu'ils ont pu. Une prestation moyenne.

Willem GEUBBELS, Roli PEREIRA DA SA, Yannis M'BEMBA

Rentré en jeu tardivement, le dernier nommé a failli marquer sur l'ultime corner de Quentin Merlin (93e).

PLUIE

FABIO

N'étant pas défenseur d'axe, le Brésilien a logiquement eu du mal à s'adapter à son poste de composition.

Sébastien CORCHIA

Auteur de quelques coups de patte sur corner, l'ancien Lillois s'est surtout distingué par ses prises de bec avec Andrei Girotto pour les coup-francs offensifs. Défensivement, Corchia a eu du mal dans les duels... et dans les relances (passe direct à Gouiri pour l'occasion d'Andy Delort à la 62e minute).

TEMPÊTE

Abdoulaye SYLLA

Titularisé du fait des absences de Nicolas Pallois (blessé), de Jean-Charles Castelletto (CAN) et de la volonté d'Antoine Kombouaré de rester à trois derrière malgré tout (avec la présence à gauche du trio de Fabio!), le jeune Canari a eu beaucoup de mal pour son baptême du feu en Ligue 1, prenant rapidement un carton jaune (faute grossière sur Justin Kluivert), offrant le penalty du 1-0 au Gym (21e) avant de se montrer trop attentiste sur Kephren Thuram pour le 2-1 (56e). Remplacé par Geubbels (70e).

Nice 2-1 Nantes

Ce vendredi soir, le FC Nantes s'est incliné 2-1 sur la pelouse de l'OGC Nice, deuxième de Ligue 1. Retour sur la prestation, au cas par cas, des hommes d'Antoine Kombouaré. Le baromètre du match avec notre classement des Canaris.