par Benjamin Danet
COUPE DE FRANCE

FC Nantes : le beau geste de Kita, la satisfaction de Kombouaré et Pallois

Le FC Nantes accueillait dans la journée l'AS Vitré pour le compte des 16es de finales de la Coupe de France. La formation d'Antoine Kombouaré s'est logiquement imposée (2-0) et le président Waldemar Kita a fait un beau geste.

Zapping But! Football Club FC Nantes : les transferts les plus chers

Certes, cela fait partie des us et coutumes. Pas une raison, toutefois, pour ne pas le souligner. Le FC Nantes a donc bel et bien laissé la recette du match des 16es de finales de la Coupe de France contre Vitré. Si le match se jouait bien au stade de la Beaujoire, c'est le club de N2 qui était l'hôte de la rencontre selon la Fédération Française de Football. 

De son côté, le défenseur des Canaris, Nicolas Pallois, s'est félicité de ce succès, le premier de l'année. "Il fallait être sérieux, se qualifier et ne pas prendre de buts. Certes, on aurait pu marquer plus tôt. Mais bon, on repart bien pour cette nouvelle année, on s'est tous bien remis en jambes. Il nous faut bien repartir en championnat contre Monaco. Là-bas, on avait arraché un bon match nul. Cette fois, on va essayer de prendre des points, de faire un bon match. On a toute la semaine pour bien se préparer." Quant au technicien nantais, Antoine Kombouaré, il a également fait part de sa satisfaction.

"C'est une qualification méritée mais qui a mis du temps à se dessiner. On n'a pas été capable de marquer plus vite et d'aggraver le score. Vitré a su faire durer le suspense. Au moindre relâchement, on aurait pu être punis. Il fallait respecter cet adversaire et avoir beaucoup d'humilité. Heureusement, ils n'ont pas été très adroits, comme nous d'ailleurs. On n'a cadré que quatre fois sur une vingtaine de tirs. On était archi favoris, chez nous, ça aurait été une faute professionnelle pour nous de ne pas se qualifier."

Pour résumer

Le FC Nantes accueillait dans la journée l'AS Vitré pour le compte des 16es de finales de la Coupe de France. La formation d'Antoine Kombouaré s'est logiquement imposée (2-0) et le président Waldemar Kita a fait un beau geste.

Benjamin Danet
Rédacteur
Benjamin Danet