Pour une fois, les Kita ne sont pas accusés de tout...
Pour une fois, les Kita ne sont pas accusés de tout...Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
TEMOIGNAGE

FC Nantes : le fautif n°1 du déclin des Canaris identifié, Kita épargné !

Pour l'ancien président du FC Nantes Jean-René Tourmelin, Waldemar Kita n'est pas à l'origine de tous les maux des Canaris...

Zapping But! Football Club FC Nantes, OL - INFO BUT! : Newcastle persiste à Lyon et s'invite aussi à Nantes

Ancien président du FC Nantes, Jean-René Toumelin (80 ans) s'est confié à Ouest-France, évoquant notamment le déclin de ses Canaris où il a passé 35 ans entre la présidence de l'association et des professionnels. L'occasion pour lui de régler quelques comptes et ce n'est pas Waldemar Kita qui en prend pour son grade.

Pour Jean-René Toumelin, le virage est intervenu en 2001 lors de la cession du club à la Socpresse. Une arrivée impulsée par la mairie de l'époque : «  Comme je n’étais pas socialiste, Jean-Marc Ayrault croyait que je cherchais quelqu’un qui aurait pu se servir du FC Nantes pour faire de la politique à Nantes et qui aurait pu gêner sa carrière politique. Alors que je n’en ai rien à foutre de la politique. Il a tout fait ensuite pour que le FC Nantes soit vendu à la Socpresse. 2001, c’est le début de la déchéance du club ».

Pas fan de la politique d'instabilité de Kita...

Dentiste à la ville et proche de Coco Suaudeau, l'ancien dirigeant n'a aujourd'hui plus aucun lien avec le club mais il sort quand même les crocs quand il parle de la politique menée aujourd'hui : « Pour moi, le vrai président d’un club, c’est l’entraîneur. Le président est là pour soutenir l’entraîneur, créer un climat dans un club (...) On ne peut pas changer 17 fois d’entraîneur en 10 ans. L’argent ne doit pas tout commander. Ce n’est pas le rôle d’un président de descendre avant un match, de dire qu’il faut gagner… ça ne veut rien dire du tout ».

… Mais beaucoup plus critique à l'égard de Jean-Marc Ayrault

Pas fan du « côté malsain et factice » du foot d'aujourd'hui (« Les présidents ne pensent qu’à passer à la télé. Ce n’est pas le foot qui les intéresse, à part Aulas. Il y avait Nicollin aussi. Eux, je les mets à part »), Jean-René Toumelin ne se reconnaît plus dans les Canaris actuels : « Je regarde les matches à la télé. Je n’ai plus envie de faire autant de kilomètres pour aller au stade. Je m’emmerde à un match aujourd’hui. Et Dieu sait si j’adore Antoine (Kombouaré). Si j’y allais, ce serait exclusivement pour lui. Il a l’esprit complètement nantais. J’adore toujours le foot mais quand je repense à tout ça, c’est beaucoup de cafard quand même. Quand j’ai arrêté en 2000, j’ai été dans le dur, très dur même. J’ai trouvé ça injuste. J’éprouve de la haine pour Jean-Marc Ayrault. C’est lui qui a coulé le FC Nantes. C’est le fautif numéro 1 ».

Ayrault a fait plus de mal au FC Nantes que Kita

Pour l'ancien président du FC Nantes Jean-René Tourmelin, Waldemar Kita n'est pas à l'origine de tous les maux des Canaris. Selon lui, l'ancien Premier ministre et maire de Nantes Jean-Marc Ayrault est le premier responsable du fiasco.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.