Laszlo Bölöni
Laszlo BölöniCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
DÉCLARATIONS

FC Nantes : les Canaris jouent avec la peur, selon un concurrent direct

Selon l'entraîneur du FC Metz, Laszlo Bölöni, son équipe joue avec la peur au ventre mais c'est également le cas du FC Nantes, que les Grenat ont pourtant battu 2-0 dimanche.

Zapping But! Football Club FC Nantes : top 10 des Canaris les plus utilisés

Les Canaris se sont pris un sacré coup sur la tête, dimanche dernier, à la Beaujoire face au FC Metz (0-2). Alors qu'ils avaient l'occasion de prendre leurs distances avec la zone rouge, ils ont étonnamment déjoué pour s'incliner logiquement. Jocelyn Gourvennec a été à court d'explications pour justifier une pareille défaillance. Mais pas son collègue Laszlo Bölöni. Selon l'entraîneur messin, les deux équipes jouent avec la peur au ventre...

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DU FC NANTES

"L’explication, je la trouve dans cette tension, cette peur, qui a fait son effet même du côté nantais"

"Je sens une fatigue, physique et mentale, comme les joueurs, a déclaré le Roumain, qui pourrait d'ailleurs être renvoyé dans les prochaines jeures. On essaie de se reposer pour continuer la lutte. Si ça c’est pas mérité, je ne sais pas quand on peut le dire. On a eu quand même 4-5 immenses situations loupées. Je crois qu’on a vu deux équipes nerveuses, trop d’erreurs techniques à mon avis. Pendant les entrainements, c’est rare qu’on fasse autant d’erreurs naïves qu’aujourd’hui, au niveau de la possession, des passes, des lancées, … L’explication, je la trouve dans cette tension, cette peur, qui a fait son effet même du côté nantais."

Rejoignez le fil But ! Football Club sur WhatsApp pour ne rien rater des grosses infos sur vos clubs favoris.

Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Dimanche, le FC Metz s'est imposé sur la pelouse du FC Nantes (2-0) dans un match très important dans la course au maintien. L'entraîneur des Grenat, Laszlo Bölöni, estime que la pauvreté technique de la partie s'explique par le fait que les deux équipes jouent avec la peur au ventre.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.