FC Nantes : les Canaris ne paniquent pas malgré le couac Mediapro
Christian Gourcuff et le clan Kita
par Alexandre Corboz
DROITS TV

FC Nantes : les Canaris ne paniquent pas malgré le couac Mediapro

Lancé sur les soucis financiers de Mediapro, Franck Kita a fait savoir aux médias suiveurs du FC Nantes qu'il était encore tôt pour s'inquiéter.

Si Mediapro n'a pas versé sa mensualité de 172 M€ au 6 octobre pour les droits TV de Ligue 1, le FC Nantes ne s'inquiète pas encore de la situation. C'est en substance le message que Franck Kita (directeur général des Canaris) a fait passer jeudi en conférence de presse.

« On en entendait parler. On fait totalement confiance à notre nouveau président et à nos représentants. On ne va pas s’affoler. Ils vont se mettre autour de la table et je pense qu’il y aura des discussions, des négociations. On parlera des conséquences quand il y aura des choses actées. Je lis, j’entends comme vous. Ce n’est pas une bonne nouvelle, je vous l’accorde mais je ne suis pas certain que ce soit très utile de noircir le tableau ou de tirer des plans sur la comète », a expliqué le fils de Waldemar Kita.

Au FC Nantes, on ne fait pas partie des clubs les plus à risques concernant une cessation de paiement des salaires si d'aventure le robinet des droits TV venait à se tarir subitement. Les Canaris ont effectué un Mercato d'été parmi les plus sages de Ligue 1 et Waldemar Kita s'est toujours porté garant de la bonne santé financière du club.